Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Education/Citoyenneté

20 résolutions durables pour 2020

©SewCream/Shutterstock

Une nouvelle décennie s'amorce : ne serait-ce pas une belle occasion d'en finir avec certaines mauvaises habitudes pour la planète ? 

Difficile, de trouver du vrac ? De manger local ? De revendre ses vêtements ? De passer au ménage 100 % écologique ? À vrai dire, le plus compliqué reste de changer ses habitudes, car ce ne sont pas les solutions durables qui manquent ! Vous êtes d'ailleurs une grande majorité de lecteurs à avoir pris des résolutions écolos en 2020.

Avez-vous prévu de prendre des résolutions durables en 2020 ?

Choix

ID vous propose quelques pistes pour démarrer cette décennie en mode éco-responsable :

1- Ne plus crouler sous les emballages

Le passage au vrac est une réelle solution pour ne plus avoir une poubelle de recyclage qui déborde. Car recycler, c'est bien, mais n'oublions pas que le meilleur déchet est celui que l'on ne produit pas. On compte environ 200 épiceries de vrac aujourd'hui dans l'Hexagone, dont le réseau "Day-by-Day" et de nombreux indépendants, dont "Kilogramme" à Paris, "À chacun son bocal" à Montpellier ou encore "Ô Bocal" à Nantes par exemple... Et sachez que l'on n'y trouve pas uniquement des féculents, des céréales et des épices. Ces épiceries proposent aussi le plus souvent des huiles, du café, et même des produits cosmétiques voire de la lessive. Le site Cartovrac répertorie les solutions pour s'approvisionner en vrac près de chez vous. À vos bocaux !

2- Manger moins de viande

La consommation globale de viande doit être réduite drastiquement si le monde veut agir contre le réchauffement climatique. "Les pays développés en particulier devront réduire de 90 % leur consommation de viande pour préserver la planète et nourrir les quelque 10 milliards d'humains attendus d'ici 2050", pointe l'AFP qui relaie une étude parue dans la revue Nature. Pour ceux qui ont du mal à s'en passer, pourquoi ne pas commencer par se mettre au "Lundi vert" ?

3- Passer aux produits locaux et de saison

Pour ce qui est de choisir des produits locaux, direction les marchés, les ventes à la ferme... Inaccessible, lorsque l'on vit en ville ? L'on voit fleurir de nouvelles solutions, comme les AMAP par exemple - Associations pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne. Ce système permet à un groupe de consommateurs, n'importe où en France, d’établir un contrat solidaire avec un producteur, généralement conclu pour une saison de production. Le contenu du panier que l’on récupère varie selon les aléas de la production. Citons également  "La Ruche Qui Dit Oui !", qui propose aux consommateurs des produits à commander en ligne et à récupérer dans une Ruche, c’est-à-dire un point relais de producteurs locaux. D'autres plateformes existent aussi à l'échelle de nos régions. Direction notre article : 13 initiatives pour manger local partout en France. Un doute sur la saisonnalité des fruits et des légumes ? Voici leur calendrier !

4- Opter pour la mobilité douce

Pourquoi pas un week-end à Marseille en train, plutôt qu'à Barcelone en avion ? Votre empreinte carbone en sera considérablement allégée. 

5- Se chauffer durablement

Le chauffage représente 67 % des consommations énergétiques d’un foyer, selon l’ADEME. Quelques réflexes basiques peuvent permettre de limiter cette consommation. Relisez notre article Les bons gestes pour bien se chauffer sans gaspiller d'énergie !

6- Soutenir un projet engagé

Une nouvelle revue sur les enjeux du féminisme, une microbrasserie qui aimerait ouvrir ses portes dans le quartier, une marque éthique de vêtements... Ce ne sont pas les projets engagés qui manquent sur les plateformes de financement participatif. Ils n'attendent que notre soutien. 

7- Oublier les produits ménagers industriels

Notamment l'eau de Javel ! Et passer au ménage naturel. Direction notre article : Bicarbonate, vinaigre, savon noir : trois ingrédients suffisent pour un ménage écologique ! Vos poumons vous diront merci, la planète aussi !

8- Limiter son empreinte numérique

Utiliser des équipements reconditionnés et ne pas les multiplier,  faire durer ses équipements, limiter le stockage en ligne de données, effectuer des recherches Web optimisées, privilégier l'envoi de mails légers, contrôler ses consommations d'énergie (stop à la veille !), limiter le streaming, opter pour un moteur de recherche éco-responsable... Ces gestes ne sont pas anodins. Direction notre article Données, recherches Web, équipements : neuf pratiques à adopter pour être un internaute responsable, pour obtenir quelques clés. 

9- Passer à un moteur de recherche plus responsable

Comme "Ecogine", "Ecosia", ou encore "Lilo.org". Lorsque l'on effectue des recherches sur cette dernière plateforme, on accumule des "gouttes d'eau" que l'on peut reverser au projet, à l'association, ou au média (aussi à portée environnementale et/ou sociale) de son choix : Médecins sans frontières, la SPA, Le Refuge, un projet de restauration des récifs coralliens, le mouvement des AMAP... On peut même y soutenir ID, L'info durable ici !

10- Composter ses déchets alimentaires

Vous n'avez pas encore sauté le pas ? Et si vous tentiez l'expérience dès à présent ? Il y a trois règles simples à retenir avec le compost : faire attention à ce que l'on met dans son bac parce que l’on n’y dépose pas n’importe quel déchet, surveiller l’aération et l’humidité et puis savoir reconnaître lorsque son compost est mûr. Il existe de nombreux guides sur le sujet. Et le compost ne se pratique pas qu'à la campagne : si l'on vit en appartement, on peut avoir recours au lombricompostage. Il s'agit de composter ses déchets grâce à des vers de terre... Les lombrics. Direction notre article : Cinq conseils pour vraiment réussir son compost

11- Fabriquer sa lessive

Économique et écologique ! Voici une recette "Do It Yourself" qui fonctionne à coup sûr !

12- Utiliser un mug et un verre au travail

Une résolution on ne peut plus basique, qui consiste à dire adieu aux gobelets en plastique au bureau (et en dehors aussi !).

13- Dire adieu aux bouteilles en plastique

À bas le plastique, votre gourde est votre meilleure alliée (à condition de ne pas en racheter une tous les trois mois) ! Tout pour bien la choisir par ici.

14- Diffuser les bonnes pratiques autour de soi

Échanger, discuter avec ses collègues, ses amis, sa famille, à propos de solutions durables du quotidien, est aussi une belle manière d'avancer dans sa transition ! Relire notre article insolite sur le sujet : Israël : quand Greta Thunberg surveille l'utilisation du plastique dans les bureaux.

15- Vraiment mieux trier ses déchets

Direction la plateforme de Citeo "Trier, c'est donner" et son guide du tri pour être incollable sur ce plan. Et le site de votre mairie pour les spécificités de votre commune.

16- Privilégier la tech reconditionnée 

"Plus le reconditionné prend de place, moins il y en a pour le neuf", estime Thibaud Hug de Larauze, CEO et cofondateur de l'entreprise "Back Market". Relire notre zoom sur cette entreprise par ici (et un autre sur la plateforme "Vente du diable" par ) !

17- Demander un doggy bag au restaurant 

Nous jetons 30 kilos de nourriture par an et par personne en France, donc 10 millions de tonnes. Encore un geste simple à adopter : quand on ne finit pas son assiette au restaurant, pourquoi ne pas demander un "doggy bag" ou "gourmet bag", bientôt obligatoire ? Voici par ailleurs cinq réflexes pour éviter le gaspillage alimentaire au quotidien.

18- Refuser les pailles en plastique dans ses boissons

Neuf millions de pailles sont jetées quotidiennement rien qu’en France ! En a-t-on vraiment besoin ? Zappons-les !

19- Enfin donner ou revendre ses vêtements non-portés

Don, vente, recyclage... Que faire de ses vêtements usagés ? Voici l'un des dix articles les plus consultés sur ID en 2019. Si votre placard est plein de vêtements que vous ne portez pas, n'hésitez pas à le lire !

20- Se lancer le défi de ne rien acheter de neuf pendant un an

"Nous consommons beaucoup trop de ressources par rapport à ce que la planète peut offrir", estime Flore Berlingen, directrice de Zero Waste France. L'association est à l'origine du défi "Rien de neuf", qui consiste à tenter de ne rien acheter de neuf pendant un an - hormis l'alimentation et les cosmétiques/produits d'hygiène.  Prêts à vous mettre à la location, au prêt, à l'occasion, à la réparation, au don ou à la mutualisation ?

J'ai adopté au moins 85 % de ces résolutions et il n'y a rien de compliqué, c'est même personnellement satisfaisant. Le plus important demeure le partage d'infos utiles/nécessaires à la sensibilisation de personnes jusqu'alors non informées/désintéressées. - Commentaire d'un lecteur d'ID sur Facebook

©ID, L'info durable

 

Vous avez apprécié cette information ? Vous aimerez également notre guide pratique "Bébé (aussi) sera écolo!" 

Au sommaire : qualité de l'air, hygiène, équipements, habillement, alimentation... Tout pour un quotidien écolo avec bébé !

Pour en savoir plus c'est par ici.

Merci ! #TousActeurs.