Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

le brief'

Transition écologique : les actus de la semaine

Le Sommet ambition climat s'est déroulé par visioconférence ce samedi 12 décembre 2020.
©Kenzo TRIBOUILLARD / POOL / AFP

À la une de l'actualité ces derniers jours : du glyphosate, du chlordécone, le retour des Américains au "sommet ambition climat" cinq ans après l'accord de Paris, la troisième rencontre de Macron et des membres de la Convention citoyenne...

Accord de Paris : "Welcome back" aux Etats-Unis

Samedi 12 décembre, à l'occasion du "sommet ambition climat", les Etats-Unis ont symboliquement fait leur retour dans l'accord de Paris cinq ans après le retrait de Donald Trump. Celui-ci était organisé de manière virtuelle par l'ONU, la France et la Grande-Bretagne. Emmanuel Macron a salué le retour de "nos amis américains" : "Welcome back, welcome home !", a-t-il lancé. 

Aux manettes de ce sommet anniversaire, le chef de l'Etat français a également vanté ses "mesures très fortes" prises dans le pays, devant ses homologues internationaux. Citant notamment l'enveloppe du plan de relance consacrée à la transition écologique, la rénovation énergétique, l'aide à l'électrique, la future loi Convention climat... 

Troisième rencontre avec la Convention citoyenne : vers un référendum climat

Lundi 14 décembre entre les murs du CESE, l'exécutif a tenté d'apaiser les tensions récentes. Pour la troisième fois, Emmanuel Macron a rencontré certains membres de la Convention citoyenne pour le climat. Plus de trois heures d'échange pour préciser les contours du futur projet de loi, à l'issue desquelles le Président a annoncé qu'un référendum serait organisé pour intégrer la défense du climat et la préservation de l'environnement dans la Constitution. 

92 millions d'euros pour réparer les dommages du chlordécone

Le quatrième plan chlordécone, destiné à lutter contre les conséquences de la pollution à long terme de cet insecticide aux Antilles, a entamé sa dernière ligne droite avec une consultation publique en Martinique et Guadeloupe, avant sa présentation officielle début 2021.

Au total, 92 millions d'euros vont être investis dans ce nouveau plan, soit trois fois plus que le plan précédent. Il prévoit entre autres la cartographie des terres polluées, la surveillance des denrées alimentaires sur le marché, des tests de taux de chlordécone dans le sang... Trop peu pour le député Serge Letchimy : "Il faut sortir du chlordécone avec une dépollution massive". Considérant que ce plan ne prévoit que "des petites actions cumulées pour essayer de 'vivre avec'", le budget n'est pour lui "pas sérieux", alors que l'on estime que 90 % de la population de Guadeloupe et Martinique est contaminée par ce pesticide. 

La SNCF a trouvé son alternative au glyphosate

Autre pesticide controversé, le glyphosate devrait avoir trouvé son alternative pour la SNCF. Le réseau a lancé ce 18 décembre un "ouf" de soulagement : après plusieurs années de recherches et l'approche de la date fatidique d'interdiction (fin 2021), le remplaçant du glyphosate pourrait voir le jour rapidement. 

"On a trouvé une solution qui reste herbicide", a précisé Jean-Pierre Pujols, responsable de la maîtrise de la végétation chez SNCF Réseau : "Un mélange qui s'approche du glyphosate sans l'atteindre".

Avec AFP. 

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici !

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, commandez notre guide « L’écologie à la maison » sur notre boutique en ligne !

Au sommaire :  interviews, analyses, conseils et astuces… 68 pages de solutions pour une vie quotidienne placée sous le signe de l’écologie dans toutes les pièces de la maison !

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

#TousActeurs