Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

ID en régions

Jardiner avec une empreinte carbone responsable : le pari de cette coopérative

Les jardiniers de l'association se déplacent uniquement à vélo pour leurs services.
©Martin Bjork/Unsplash

En Île-de-France, l'association Les Jardiniers à Vélo propose des services de jardinage et d'aménagement du paysage écoresponsables, en se déplaçant uniquement à vélo. Une initiative significative pour lutter contre la pollution du transport routier.

Jardiner tout en ayant une empreinte carbone responsable ? C’est l’objectif de la coopérative des Jardiniers à vélo. Créée en 2014, cette initiative de jardiniers investis dans l’écologie propose de créer des espaces de jardins et des études paysagères dans la région parisienne. Pour y parvenir, leurs prestations sont effectuées uniquement à vélo pour limiter leur empreinte carbone en ville.

« En ville, les trajets en véhicules motorisés sont en moyenne inférieurs à 5km avec une vitesse moyenne de 17.km/h ; la livraison moyenne de moins de 100kg de marchandises se fait avec des camionnettes qui pèsent plus d’une tonne ! Nos vélos-charrettes sont incomparablement moins polluants que ces véhicules et ils peuvent largement parcourir ces distances et porter des poids atteignant les 50 kg », expliquent les Jardiniers à vélo.

En plus de limiter leur empreinte carbone avec leur mode de transport, la coopérative se veut également responsable dans sa pratique du jardinage : chaque prestation est effectuée avec des plantes locales, pour respecter les principes du circuit court et du respect des saisons pour leur pousse. « Nous essayons que nos végétaux, nos planches et autres matériaux soient produits le plus localement possible pour avoir moins d'impact sur l'environnement, être de qualité et défendre la production locale ». Selon l’association, plus de 500 végétaux sont ainsi plantés par an, et leurs jardiniers parcourent 60 000 km en vélo sur cette période pour effectuer leurs services.

Limiter le bilan carbone du transport routier

L’initiative des Jardiniers à vélo traduit la volonté de plus en plus de professionnels de limiter leur impact carbone, notamment au niveau du transport. Selon le portail Notre Environnement du Ministère de la Transition Écologique, le secteur des transports était responsable de 31% des émissions de gaz à effet de serre en France en 2019,  dont 94% étaient imputables au transport routier. À travers leur démarche pour substituer le vélo aux véhicules motorisés, les Jardiniers à vélo espèrent ainsi « partager davantage sur [leurs] pratiques pour qu’elles se démocratisent et touchent d’autres jardiniers pour qu’ils fassent aussi évoluer leurs pratiques. »

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide pratique « Slow Life : mode d’emploi pour ralentir »

Au sommaire : tout pour entreprendre un passage à une vie plus douce et apprendre à ralentir dans tous les domaines du quotidien.

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

#TousActeurs