Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

info partenaire

Jardin vertical : cultiver des fruits et légumes en appartement

©DR/myfood
©DR/myfood
©DR/myfood
©DR/myfood
©DR/myfood
©DR/myfood
©DR/myfood

L’entreprise myfood, spécialisée dans l’installation de serres chez les particuliers, propose aussi une solution de culture verticale adaptée à la ville et aux plus petits espaces : l’"Aerospring".

Cultiver des tomates, des courgettes, des épinards, des poivrons... en ville ? C’est finalement possible. L’entreprise myfood, spécialisée dans l’installation de serres "connectées" chez les particuliers, n’a pas oublié les citadins. La société souhaite en effet que chaque citoyen puisse accéder à l’autonomie alimentaire grâce à ses solutions de culture innovante. Il suffit d’un seul mètre carré d’espace en extérieur ou intérieur pour installer ce jardin vertical baptisé "Aerospring". Un peu d’eau, beaucoup de soleil et très peu d’entretien (10 à 15 minutes par semaine) suffisent à faire pousser des fruits, des légumes ou des herbes aromatiques, le tout sans pesticides ni mauvaises herbes, grâce à un système d’irrigation en circuit fermé. De quoi économiser 90 % d’eau par rapport à une culture classique. Il suffit de surveiller l'acidité de l'eau et d'ajouter quelques éléments nutritifs liquides une fois par mois. Quant au système d’arrosage automatique, il distribue l’eau régulièrement aux plantes.

Enfin, facile d’utilisation, il se monte et se démonte sans problème et peut être déplacé sur son support à roulettes. À la belle saison sur le balcon, il réintègre ensuite un intérieur ensoleillé très facilement pour les mois les plus froids. Il faudra en outre veiller à le placer près d’une prise électrique pour permettre l’arrosage automatique, été comme hiver.

Un réseau social pour accompagner les utilisateurs

L’entreprise propose également un soutien agronomique quotidien à tous ses utilisateurs. Ils peuvent poser toutes leurs questions sur un réseau social dédié et recueillir les conseils d’agronomes spécialisés et d’autres "maraîchers" citadins. Cette communauté apprenante de plus de 400 personnes échange et partage des solutions, des astuces et des photos de leurs récoltes.

Il faudra compter 540 euros pour l’achat de la structure. La société propose, pour ceux qui souhaitent démarrer au plus vite, d’acquérir en plus des plants pour débuter les cultures. Le jardin bioponique pourra ainsi produire jusqu’à 36 plants différents. Un investissement finalement aisément rentabilisé par les rendements alimentaires qu’il promet. De quoi récolter jusqu’à 40 kg de production par an.

"Ce n’est quasiment pas d’entretien"

Équipés de l’Aerospring installé sur leur balcon, Manuel et Caroline assurent avoir ajouté de l’eau seulement trois fois au cours des trois derniers mois : "Ce n’est quasiment pas d’entretien". En un trimestre, du basilic, des concombres, des salades, de la menthe ou encore de la coriandre ont vu le jour dans leur appartement strasbourgeois...

Mathieu raconte de son côté : "J'utilise la tour Aerospring depuis 2 ans et j'ai de très beaux résultats de culture avec. En plus, le support communautaire en ligne est top !".

Avec myfood.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici !

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide pratique « Se mettre (vraiment) au zéro déchet : mode d’emploi ». 

Au sommaire :  tout pour comprendre ce que contiennent réellement nos poubelles et comment les réduire.

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

#TousActeurs