Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Conso

Que planter et semer dans votre potager en mars ?

©Alicja Neumiler/Shutterstock

Avec le retour des beaux jours, c'est l'occasion de retourner pour de bon au jardin. C'est généralement en mars que l'on peut vraiment commencer à planter en pleine terre, pourvu que le froid ne s'attarde pas. 

Avec le mois de mars s’annoncent la fin de l’hiver et le début des beaux jours. C’est donc souvent l’occasion de retourner vraiment au jardin après une longue absence. Il convient cependant, tout comme en février, de rester prudent. Des gelées ne sont pas à exclure en cette période, en particulier dans le Nord de la France, c’est pourquoi un coup d’œil sur la météo des prochaines semaines peut être utile. Pour planter en pleine terre les végétaux de saison les plus fragiles, on pourra attendre de voir les mauvaises herbes proliférer, signe que la terre aura atteint une température correcte.

Dans le calendrier, mars amorce un renouveau, mais au programme, dans le potager, les suggestions du mois de février sont encore valables. Pour les espèces les plus rustiques, on pourra se risquer à les planter en pleine terre et non plus sous abri : l’ail, l’échalote, les pommes de terre (dans une terre la plus riche possible), les artichauts, ou les asperges. Quant aux herbes aromatiques comme la ciboulette, la menthe ou le basilic, on préfèrera les laisser sous abri.

De nouvelles possibilités avec les beaux jours

À la liste des semis possibles en février commencent à s’ajouter les lentilles, le panais ou encore le persil. La terre peut aussi accueillir les premiers semis d’épinards, de topinambours, et de plantes aromatiques comme les verveines. On peut également tenter les choux, les salades comme la laitue ou la roquette, la patate douce ou bien la betterave, sous chassis dans les régions les plus froides et déjà en pleine terre sous les climats plus doux. Quant aux plants à préparer à l’intérieur ou bien sous serre si l’on en possède une, la tomate et les poivrons sont d’actualité, les plants à mettre en terre plus tard au printemps pouvant être préparés dès maintenant.

En matière d’arbres fruitiers, les fruits rouges sont à l’honneur en ce début de printemps : groseilliers, framboisiers, cassissiers peuvent être plantés, et leur rapport productivité/encombrement est un atout pour les espaces réduits de type balcon ou terrasse.

 Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici !

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide pratique « L’écologie dans nos assiettes ».

Au sommaire :  tout pour faire sa transition alimentaire en douceur et répondre aux enjeux d’une alimentation plus durable ! 

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

Merci ! #TousActeurs