Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Idée Pratique

Retour de la chaleur : limitez la consommation de votre électroménager!

Les télévisions en veille participent à chauffer le logement en période de canicule.
©Andre Jasso/Unsplash

Avec l'arrivée d'une nouvelle vague de chaleur en France, la consommation d'électricité va encore augmenter pour certains foyers qui auront recours à la climatisation. Il existe pourtant des solutions plus éco-responsables !

Si le climat a été relativement doux ces dernières semaines, une vague de chaleur est sur le point de recouvrir la France avec des températures évaluées à près de 40°C dans certaines régions. Face à la hausse des épisodes de canicule, de plus en plus de personnes optent pour la climatisation. Or, celle-ci n’est pas sans conséquence sur le climat. De nombreuses autres solutions existent, et parmi celles-ci, le fait de limiter la consommation d'électricité de ses appareils électroménagers du quotidien, qui jouent un rôle certain dans le réchauffement d’un logement.

- Une consommation raisonnée de ses appareils

Les appareils électroménagers sont une source de chaleur importante dans le logement. Si chaque appareil a un impact modéré, leur utilisation simultanée peut faire grimper la température intérieure et augmenter la consommation d’électricité inutilement. L’ADEME préconise notamment de ne pas utiliser les fours, plaques de cuisson, lave-linge et sèche-linge lors de fortes canicules. Pour ce dernier, il est possible de faire sécher le linge à l’intérieur. Celui-ci absorbe la chaleur environnante, ce qui permet de rafraîchir le logement.

Pour ce qui est des frigos et congélateurs, l’Agence recommande de nettoyer régulièrement leur grille arrière. La poussière accumulée peut entrainer une surconsommation d’énergie et faire chauffer les appareils inutilement. Il est également déconseillé de baisser trop fortement la température de son frigo. Cette méthode brise le cycle du froid et crée des plaques de givre qui peuvent faire augmenter la consommation d’électricité de 10%.

Enfin, les appareils électroniques comme les télévisions et les box internet sont également des sources de chaleur conséquentes. À la place de les mettre en veille, il est conseillé de débrancher les téléviseurs au cours de la journée et de les placer loin des sources de chaleur.

Pour les box internet, il est recommandé de les éteindre la nuit ainsi que lors de périodes d’absence, afin d’éviter une surchauffe du logement et de l’appareil. Selon l'ADEME, seulement 43% des personnes n'éteignent jamais leurs box et 41% les éteignent uniquement en cas d'absence prolongée.

Un mot sur... l’impact de la climatisation sur le climat

Alors que les systèmes de climatisation sont de plus en plus prisés pour rafraîchir son logement, ils jouent un rôle conséquent sur le réchauffement de l’atmosphère. Les fluides frigorigènes, qui sont utilisés dans les climatiseurs, ont un fort pouvoir de réchauffement. Selon l’ADEME, ces fluides étaient responsables de l’émission de 5,4 millions de tonnes/équivalent CO2 en 2009. La climatisation des bâtiments représenterait quant à elle 5 % de la consommation d’électricité des bâtiments.

À l'échelle du monde, la demande pour les systèmes de climatisation a un impact considérable sur la consommation d'électricité. Dans un rapport de 2018, l’Agence Internationale de l’Énergie (AIE) estime que la demande mondiale pour les climatiseurs devrait tripler d’ici à 2050, pour atteindre l’équivalent de la consommation énergétique annuelle de la Chine ou de l’Inde. Dans cette même période, même si la production d'énergies renouvelables tend à progresser, elle ne pourra pas composer cette hausse de la consommation d'énergie.

- Aérer son logement stratégiquement

Limiter la hausse de température passe également par l'aération réfléchie de l'intérieur. Il est conseillé de laisser les fenêtres ouvertes la nuit afin de laisser rentrer la fraîcheur et évacuer la chaleur accumulée au cours de la journée. En revanche, dès la levée du jour, il est recommandé de fermer fenêtres, volets et stores afin de préserver la fraîcheur pour le reste de la journée et ainsi limiter l'utilisation de ventilateurs et climatiseurs.

- Les plantes vertes pour renouveler l'air frais

Une solution naturelle pour apporter de la fraîcheur dans un logement reste les plantes vertes. Par le procédé de la photosynthèse, celles-ci libèrent de l'humidité lorsque la température monte. Elles participent également au renouvellement de l'oxygène et créent des ombrages. Cette solution se développe également de plus en plus en ville, comme à Bordeaux où la mairie a lancé en 2020 son "plan végétalisation" pour permettre l'évacuation de la chaleur lors d'épisodes de canicules.

VIDEO SUR LE MÊME SUJET

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide pratique « Slow Life : mode d’emploi pour ralentir »

Au sommaire : tout pour entreprendre un passage à une vie plus douce et apprendre à ralentir dans tous les domaines du quotidien.

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

#TousActeurs

A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.