Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

le brief'

Transition écologique : les actus de la semaine

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a à nouveau appelé à l'ambition climatique pour 2021 dans ses voeux de fin d'année.
John MACDOUGALL/AFP

À la une cette semaine : de nouveaux engagements en deçà des espérances dans le cadre de l'accord de Paris, les occupants du Petit Cambodge sommés de quitter les lieux, les Verts réitèrent leur demande de moratoire sur la 5G...

Accord de Paris : de nouveaux engagements trop peu ambitieux

Conformément à l'accord de Paris conclu en 2015, les pays signataires s'étaient engagés à soumettre de nouvelles promesses en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre et ce, avant la fin 2020. Mais d'après l'ONU, seuls 70 États sur près de 200 l'ont effectivement fait. De plus, ceux-ci ne représentent qu'une trop faible part du total planétaire des émissions. Alors que certaines nations ont parié sur la neutralité carbone à l'horizon 2050 ou 2060, comme la Chine ou les Etats-Unis, les experts pointent pour le moment du doigt un manque d'ambition global. 

La justice tranche contre les occupants du Petit Cambodge

Depuis près de deux mois, les locaux vides du restaurant Le Petit Cambodge dans le 10ème arrondissement de Paris étaient occupés par des militants de diverses associations. Ils revendiquaient le droit de faire de ce lieu inoccupé un refuge autogéré pour des personnes en situation précaire, et lutter contre la gentrification du quartier. Pour les propriétaires des locaux, l'argument n'est pas recevable. Le tribunal judiciaire de Paris a tranché en leur faveur, le 4 janvier dernier, sommant les militants de quitter les lieux sous 48 heures.

Les écologistes de Paris réitèrent leur demande de moratoire sur la 5G

Alors que Xavier Niel, patron de Free, a assuré que la couverture 5G dans la capitale n'était plus qu'une question de semaines, les Verts ne renoncent pas. Dans une lettre adressée à Anne Hidalgo, les élus écologistes demandent du temps pour pouvoir quantifier l'impact carbone de la nouvelle génération de réseau mobile. Le moratoire avait été rejeté une première fois en 2020, après quoi la maire de Paris s'était engagée à fournir aux citoyens une information transparente à ce sujet.

Au sujet des pesticides, le Conseil d'Etat prive les maires de compétence

Saisi pour un contentieux entre la maire d'Arcueil (Val-de-Marne), à l'origine d'un arrêté anti-glyphosate, et le préfet d'Île-de-France, le Conseil d'Etat a rendu son verdict le 31 décembre dernier. Il dénie toute responsabilité aux édiles sur l'usage des pesticides au sein de leur commune. Après une série de luttes opposant les préfectures aux mairies, c'est un revers supplémentaire pour ces dernières, au motif qu'il appartient aux seules autorités de l'Etat de légiférer sur la question des produits phytosanitaires.

L'ADEME attaque une publicité de Showroomprivé

"Le dilemme de Camille", publicité de la marque Showroomprivé, montre une jeune femme devant "choisir entre conscience et plaisir". Selon l'Agence de la transition écologique, le spot appelle à une déculpabilisation de la consommation et va à l'encontre des règles déontologiques de la publicité énoncées par l'Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité (ARPP). La plainte de l'établissement a été jugée recevable. La marque, quant à elle, ne s'est pas encore prononcée à ce sujet.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici !

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, commandez notre guide « L’écologie à la maison » sur notre boutique en ligne !

Au sommaire :  interviews, analyses, conseils et astuces… 68 pages de solutions pour une vie quotidienne placée sous le signe de l’écologie dans toutes les pièces de la maison !

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

#TousActeurs