Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

LE RECAP'

Ségolène Royal, produits dérivés d'huile de palme, distance d'épandage des pesticides... L'info durable de la semaine

©Stéphane de Sakutin/AFP

Ségolène Royal mise en cause pour l'utilisation de ses moyens d'ambassadrice des pôles, sous-produit d'huile de palme au statut controversé, confirmation des distances minimales d'épandage des pesticides... Voici ce qu'il ne fallait pas manquer cette semaine. 

L'Assemblée demande des comptes à Ségolène Royal

Mardi 24 décembre, le président de l'UDI Jean-Christophe Lagarde a annoncé la convocation de Ségolène Royal à l'initiative de deux députés UDI et LREM. Nommée il y a deux ans au poste d'ambassadrice de France chargée des négociations internationales pour les pôles, les députés veulent entendre ses explications sur "son absence à l'ensemble des réunions officielles au Conseil de l'Arctique qui se sont tenues depuis sa nomination" et "ses interventions médiatiques quasiment hebdomadaires sur la politique nationale", selon M. Naegelen, cité par Le Figaro. Ségolène Royal s'est exprimée ce mercredi au micro de Franceinfo, et dénonce une "opération de communication". Elle devrait recevoir la convocation dans les jours à venir.

Possible niche fiscale d'un sous-produit d'huile de palme 

Un sous-produit d'huile de palme au statut controversé pourrait bénéficier du maintien de la niche fiscale sur les biocarburants supprimée par l'Assemblée, ont dénoncé ce vendredi 20 décembre deux ONG, ce que le gouvernement a démenti. La Canopée, spécialisée dans la défense de la forêt et Greenpeace France, dénoncent une note des douanes aux fédérations professionnelles, rendue publique par Mediapart, indiquant que cette niche fiscale serait maintenue pour les biocarburants produits à partir d'un produit résiduel du raffinage d'huile de palme, des acides gras connus sous l'acronyme PFAD.

Après la publication de la note des douanes, Greenpeace a dénoncé ce lundi "un canular de mauvais aloi". "Il s'agit bien d'huile de palme, avec les mêmes conséquences désastreuses en termes de déforestation", a annoncé l'ONG dans un communiqué.

Distances d'épandage des pesticides confirmées par le gouvernement

Le gouvernement a confirmé les distances minimales d'épandage des pesticides, annoncées la semaine précédente : cinq mètres pour les cultures dites basses comme les légumes et céréales et dix mètres pour les cultures hautes, fruitiers ou vignes. L'arrêté, s'appliquera à partir du 1er janvier 2020 et confirmera selon un communiqué des ministères de la Transition écologique, de la Santé et de l'Agriculture, les distances mises en consultation publique à l'automne, et recommandées par l'Agence française de sécurité sanitaire (Anses).

La loi mobilités promulguée et publiée au Journal officiel

La loi d'orientation des mobilités (LOM) a été promulguée mardi et publiée au Journal officiel ce jeudi, ce qui ouvre la voie à l'application de ce texte aux 189 articles, visant à améliorer les déplacements des Français tout en intégrant l'enjeu environnemental. Elle prévoit une enveloppe de 13,7 milliards d'euros affectée sur la période 2019-2023 au développement des infrastructures, particulièrement pour les "déplacements du quotidien". La priorité est notamment donnée à l'entretien des réseaux existants.

L'interdiction de certains produits en plastique se précise

Certains produits en plastique à usage unique (tels que les couverts, assiettes jetables, saladiers ou boîtes) seront interdits à compter du 1er janvier 2020, d'après un décret publié ce vendredi au Journal officiel. Ce décret d'application fait suite aux dispositions de la loi Egalim d'octobre 2018, qui a décidé de l'abandon de ces produits plastiques. Les couverts utilisés dans les établissements pénitentiaires, les établissements de santé et dans le transport aérien, ferroviaire et maritime, bénéficient d'un délai jusqu'au 3 juillet 2021. 

En route pour une année 2020 durable...

Avez-vous fêté Noël à la mode durable ? Quoi qu'il en soit rien n'est perdu, puisque la fête continue. Et il est possible d'organiser votre nouvel an de manière 100 % écolo ! Du champagne bio, des petits fours bio et locaux, une ambiance zéro déchets et anti-gaspi... En voilà une soirée qui promet de bonnes résolutions pour cette nouvelle année. En attendant, ID vous propose quatre documentaires passionnants à revoir en temps de fête pour en apprendre un peu plus sur notre monde.

Vous avez apprécié cette information ? Vous aimerez également notre guide pratique "Bébé (aussi) sera écolo!"

Au sommaire : qualité de l'air, hygiène, équipements, habillement, alimentation...Tout pour un quotidien écolo avec bébé !

Pour en savoir plus c'est par ici.

 

 

 

 

 

 

 

Merci ! #TousActeurs.