Le brief

Les 3 actus qu'il ne fallait pas manquer cette semaine : rapport d'Attac, mobilisation climat et substances indésirables dans le pain

Marche pour le climat à Paris, le 8 décembre 2018.
©Didier Bizet/Hans Lucas

Au programme de l'actualité durable cette semaine : le rapport d'Attac accablant les sociétés du CAC40, de nouvelles actions de mobilisation citoyenne en vue ce week-end et la présence de substances indésirables dans le pain, relevée par 60 Millions de consommateurs.

"Les grandes entreprises françaises : un impact désastreux pour la société et la planète". Ainsi est titré le dernier rapport de l'organisation altermondialiste Attac publiée en amont de l'ouverture du Forum économique mondial qui se tenait à Davos du 22 au 25 janvier. Dans ce document, axé sur l'étude de la justice sociale, de la justice fiscale et de la justice climatique des sociétés composant le CAC40, Attac relève notamment que "les dividendes de ces sociétés ont augmenté de 44 %, les rémunérations des hauts dirigeants de 32 %, tandis que les salaires moyens n'ont augmenté que de 22 %" et qu'elles procèdent pour la plupart à des techniques d'"évitement fiscal". Sur les aspects environnementaux, l'organisation relève que "sur les 40 entreprises du CAC40, 22 déclarent des émissions de gaz à effet de serre en hausse en 2017 par rapport à 2016." Des propositions concrètes sont ensuite formulées, notamment la mise en place d'"une fiscalité carbone réellement dissuasive sur les sites industriels polluants" ainsi que d'une réglementation qui obligerait les entreprises, les banques et les assureurs à désinvestir massivement des énergies fossiles.

Le climat n'attendra pas

Un appel qui ne vient pas seulement d'Attac mais aussi des citoyens français, qui souhaitent que des mesures fortes en faveur du climat soient prises par le gouvernement. Ainsi, plus d'une centaine de rassemblements pour le climat organisés par des collectifs citoyens tels que "Citoyens pour le climat" et des ONG sont prévus en France ce week-end du 26-27 janvier. À Paris, une "agora citoyenne" aura lieu dimanche 27 janvier de 14 à 17h Place de la République. Parmi les thèmes qui seront abordés et débattus : "fin du monde, fin du mois", "changer sa ville", "mobilisation étudiante et lycéenne", "le grand débat" et "désobéir pour le climat".

La mobilisation pour le climat démarre donc fort en ce début d'année avec également le succès de la pétition lancée en parallèle de l'action de quatre ONG contre l'Etat pour inaction climatique qui a recueilli plus de deux millions de signatures. Et cette mobilisation n'est pas que française. De jeunes lycéens, collégiens et étudiants de Bruxelles, Berlin ou Davos ont répondu à l'appel à la "grève pour le climat" de la jeune suédoise Greta Thunberg en manifestant cette semaine dans les rues de leur ville. Rendez-vous est déjà pris pour la prochaine étape de ce "printemps climatique" le 15 mars, une mobilisation qui devrait être mondiale.

Ce pain est-il sain ?

Environ 65 pains ont été passés au crible par l'association 60 Millions de consommateurs. Le résultat : de trop nombreux additifs, des traces de pesticides et un excès de sel dans nombre d'entre eux. Ainsi, près d'un quart des pains analysés, en particulier les pains de mie, contenaient des traces de plusieurs pesticides. Presque tous étaient concernés par l'excès de sel. L'association de consommateurs a rappelé que dans les baguettes blanches, 14 additifs sont autorisés, et plus encore dans les pains spéciaux. Pour éviter cela, l'idéal est, selon 60 Millions de consommateurs, de choisir un pain de "tradition française" ou un pain au levain, qui ne peuvent contenir que farine, sel, eau, levure ou levain, et cinq "adjuvants naturels" (farine de fèves, de soja et de malt de blé, gluten et levure désactivée), ainsi que de l'amylase fongique, un "auxiliaire technologique".

Mais aussi...

Depuis le début du mois de janvier, ID publie chaque jour une idée de résolution durable que vous pourrez décider de suivre cette année.

Au programme cette semaine : le passage au cotons lavables, des idées pour cuisiner ses épluchures de fruits et de légumes, une routine ménage plus écologique, le don des vêtements que vous ne portez plus à des associations, et le passage à des pailles plus écologiques voire au "zéro paille" !