Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

IDÉES PRATIQUES

Une recette maison pour faire son lait végétal

Pour réaliser un lait végétal, vous avez le choix entre une grande variété de céréales, légumineuses ou de noix oléagineuses.
©matka_Wariatka/shutterstock

L’élevage des vaches est de plus en plus décrié, notamment lorsque celui-ci est intensif. Et si on passait au lait végétal ? ID a sélectionné une recette maison, simple et rapide, pour remplacer le lait animal.

Pollution des sols, émissions de carbone et du méthane… L’industrie laitière est décriée à cause de ses nombreux impacts néfastes sur l’environnement. Ces effets comprennent les émissions de gaz à effet de serre, la pollution des sols et de l’eau, le déséquilibre de la biodiversité. Les associations pour le bien-être animal dénoncent également les systèmes de production intensifs qui peuvent avoir des répercussions importantes sur l’animal, notamment les vaches laitières. Pour réduire cet impact et épargner les intolérants au lactose, voici une recette pour confectionner un lait végétal maison.

Lait de noisette

Pour réaliser un lait végétal, vous avez le choix entre une grande variété de céréales, légumineuses ou de noix oléagineuses : lait de noisettes, d’amande, de soja, de riz et ou de coco. Pour cette recette, le choix s’est porté sur le lait de noisette, mais vous pouvez facilement le remplacer selon les fruits à coque souhaités.

Digeste, nutritif et riche en calcium, pour réaliser un litre de lait de noisette, il est nécessaire d’avoir 100 g de noisettes et 1 litre d’eau. Commencez par faire tremper les noisettes crues dans de l’eau durant une nuit entière (12 heures). Ensuite, égouttez-les et mixez les ingrédients ensemble pendant 2 minutes jusqu’à l’obtention d’un mélange lisse. Pendant cette étape, vous pouvez ajouter facultativement une cuillère à soupe de sirop d’érable ou de la vanille pour apporter du goût. Filtrez le liquide à l’aide d’un tamis ou un tissu fin et propre tout en pressant pour extraire le maximum de jus.

Une fois que ces opérations sont réalisées, vous pouvez récupérer les restes de noisettes coincés dans le tamis pour les réutiliser en tant que pâte à tartiner ou dans un gâteau. Ensuite, le lait de noisette est à conserver dans une bouteille ou autre récipient en verre jusqu’à 5 jours au frais. À ne pas oublier de bien secouer la boisson végétale avant la consommation.


Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre  guide pratique «  L’écologie dans nos assiettes  ». 

Au sommaire :  tout pour faire sa transition alimentaire en douceur et répondre aux enjeux d’une alimentation plus durable ! 

Pour en savoir plus  et commander votre guide,  c’est par ici. 

 Merci ! #TousActeurs. 

A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.