Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Conso

Une carte interactive pour trouver des fontaines à eau partout en France

Plus de 2400 fontaines à eau plate et pétillante en libre-service sont recensées.
©Clara Patural/Castalie

Plus de 2400 fontaines à eau publiques ont été recensées dans une carte interactive et collaborative par la société Castalie. Une démarche qui s’inscrit notamment dans la lutte contre les bouteilles en plastique.

Besoin de se désaltérer mais pas de fontaine à eau en vue ? La carte interactive de Castalie permet de remédier à ce problème puisqu'elle référence plus de 2400 fontaines à eau potable partout en France.

Pour la société spécialisée, l’objectif est de faciliter l’accès à l’eau potable et publique à tous, tout en limitant le recours aux bouteilles en plastique. Ainsi, des milliers de fontaines à eau plate en libre-service, ainsi que des fontaines à eau pétillante gratuite sont recensées.

"Nous étions beaucoup à ne pas savoir où trouver des fontaines à eau publiques alors que nous possédons tous des gourdes. Dès que nous avons soif, nous nous tournons vers le premier commerçant pour acheter une bouteille d’eau. Donc il fallait agir en facilitant l’accès à ces fontaines qui se trouvent autour de nous sans le savoir", explique Marie Veyrenc, chargée de marketing digital et de référencement naturel à Castalie. 

L’eau publique est potable

Publique et potable...L’eau du robinet est souvent remise en question pour sa qualité. Le ministère des Solidarités et de la Santé indique qu’"en France, l’eau est l’un des aliments le plus soumis aux contrôles et aux suivis sanitaires permanents avec environ 350 000 analyses par an". De son côté, l'UFC-Que Choisir souligne que près de 96 % des consommateurs peuvent boire de l’eau du robinet en toute sécurité. Cependant, l’association indique également que les eaux peuvent être contaminées par des pesticides, des nitrates ou des contaminations bactériennes. Ainsi, il est préférable de vérifier la qualité de l’eau à travers à la carte du ministère qui répertorie les résultats du contrôle sanitaire de la qualité de l’eau potable selon les communes.

Quant à la carte mise au point par Castalie, elle milite pour la consommation d'une eau issue des fontaines publiques et du robinet en pointant son aspect plus écologique par rapport aux bouteilles plastiques. Pour favoriser cette consommation, la société a misé sur la simplicité d'utilisation. Créée sur Google Maps, elle est consultable sans téléchargement sur smartphone et sur ordinateur. "Nous avons remarqué qu’il y avait des applications, des sites qui n’étaient plus mis à jour ou alors qui étaient focalisés sur Paris et ses alentours. Donc, nous avons voulu proposer une vue d’ensemble qui soit facilement accessible sans passer via une application", explique Marie Veyrenc. 

Une carte participative 

Pour rappel, d'autres cartes existent pour mettre en avant les fontaines à eau publiques comme Eau de Paris ou la Carte des points d'eau publics. Celle-ci se caractérise surtout par sa globalité en prenant en compte l’ensemble du territoire français. Jusqu’à présent, une vingtaine de villes sont répertoriées, parmi lesquelles : Paris et sa région, Marseille, Lyon, Bordeaux, Toulouse, Mulhouse, Orléans, Clermont-Ferrand, Lille, Grenoble, Nantes, Dijon, Montpellier, Rennes, Nice, Nancy, Limoges, Reims, Digne les Bains, Chambéry. Enfin, la carte a également pour optique de s’enrichir à travers les contributions de chaque citoyen. Pour y participer il suffit de remplir un questionnaire ou d’envoyer la liste à la société qui se chargera de compléter la carte.  

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre  guide pratique «  L’écologie dans nos assiettes  ». 

Au sommaire :  tout pour faire sa transition alimentaire en douceur et répondre aux enjeux d’une alimentation plus durable !  

Pour en savoir plus  et commander votre guide,  c’est par ici. 

 Merci ! #TousActeurs.