Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Conso

[QUIZ] Gaspillage alimentaire : savez-vous ce que nous jetons le plus ?

©Alp Aksoy/Shutterstock

La 5ème édition de la Journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire a lieu ce 16 octobre. D'après vous, gaspille-t-on vraiment beaucoup de produits alimentaires dans l'Hexagone ? Que jette-t-on le plus ? ID vous propose de faire le point à travers un quiz !

Avant de répondre au quiz plus bas, ID vous propose quelques solutions pour moins gaspiller :

-Faire ses courses après avoir mangé pour ne pas céder à des achats compulsifs de nourriture, faire une liste de courses et ne pas succomber aux offres promotionnelles à tout-va, qui amènent parfois à acheter plus de nourriture que nécessaire ;

-Prêter attention aux indications de conservation indiquées sur le produit alimentaire ;

-Surveiller ses fruits et légumes et prévoir des recettes en amont pour éviter de les laisser se flétrir ;

-Se rendre sur l'application Too Good To Go, qui met en contact des clients et des commerçants partenaires écoulant leurs invendus du jour à prix réduits. 

-Faire ses achats dans un supermarché anti-gaspi tel que "Nous, anti-gaspi", qui ouvrait ses portes à Rennes en Bretagne en mai dernier (ses fondateurs souhaitent d'ici le début de l'année 2019 mettre en place un système de franchise prioritairement en Bretagne, Pays de la Loire, Aquitaine et Occitanie).

-Emporter les restes de son repas au restaurant en demandant un "doggy bag", et privilégier un restaurant anti-gaspi !

Comment différencier la date de durabilité minimale et la date limite de consommation ? 

La première ("à consommer de préférence avant...") implique simplement une altération possible des qualités gustatives et nutritionnelles du produit après la date. Celui-ci reste consommable. La seconde (à consommer jusqu'au...) signifie que le produit ne peut plus être consommé après la date limite indiquée, car il pourrait provoquer chez le consommateur une intoxication alimentaire. 

L'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie (ADEME) rappelle par ailleurs qu'un œuf frais se conserve de 10 à 12 jours à partir de la date de ponte, mais qu'un œuf dur ne reste bon que deux à trois jours. qu'une fois les paquets ouverts, la charcuterie ne reste consommable que deux à trois jours et le fromage frais trois à quatre jours, tandis que le fromage affiné est plus résistant.