Conso

Une nouvelle application anti-gaspillage pour les particuliers

Alors que des millions de tonnes de nourriture sont gaspillés chaque année, huit millions de personnes sont en précarité alimentaire en France.
©ronstik/Shutterstock

L'application anti-gaspillage HopHopFood sera disponible à partir du 12 juillet prochain. Elle proposera aux utilisateurs de faire don de leur surplus de nourriture à d'autres particuliers.

Selon l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie, les foyers français jettent en moyenne près de 29 kilos de nourriture par an dont 7 kilos encore dans leur emballage. Un chiffre bien supérieur au gaspillage alimentaire engendré par la restauration et les supermarchés. Face à ce constat, Michel Montagu, Sibylle Azandossessy et Jean-Claude Mizzi ont décidé d'agir. Les trois fondateurs de HopHopFood ont eu l'idée de créer une application qui permettrait aux particuliers d'échanger entre eux les aliments au lieu de les jeter.

Chaque utilisateur inscrit pourra ainsi proposer sur son profil les produits qu'il ne compte pas ou ne pourra pas consommer. Si un autre utilisateur est intéressé, il pourra ajouter le produit en question à son "panier". À charge ensuite aux deux personnes de définir un point de rendez-vous et un horaire pour l'échange. L'application bénéficiera également d'un système de géolocalisation qui permettra de limiter les déplacements trop importants. Pour l'instant une version bêta est disponible sur le store mais la version finale bénéficiera "d'une carte interactive" et de "profils utilisateurs plus complets".

Échanger avec ses voisins de quartier

Si l'objectif principal de HopHopFood est bien d'éviter le gaspillage, ce n'est pas le seul but de l'application. Les créateurs ont également souhaité "faciliter le contact, afin que la rencontre se fasse physiquement, et ainsi favoriser le lien social direct". C'est pourquoi les utilisateurs peuvent se servir d'une messagerie interne sans pour autant bénéficier d'un forum ou d'un réseau global. L'application se focalise pour l'instant sur les particuliers et "n’envisage pas à court terme de s'adresser aux restaurateurs et/ou supermarchés". Pour pousser encore plus loin cet aspect social, l'équipe de HopHopFood souhaite développer dans un futur proche"un réseau d’armoires solidaires et de lieux neutres (café, lieux associatifs) pour faciliter les dons entre particuliers".

A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.