Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

IDÉES PRATIQUES

Que faire avec ses coquilles d'oeufs?

En poudre, en morceaux ou telles quelles, réutiliser les coquilles d'oeufs est possible.
©Chamille White/Shutterstock

Matière inerte, la coquille d’œuf a pourtant des propriétés qui rendent sa réutilisation intéressante, à commencer par sa composition et sa richesse en minéraux. 

La consommation annuelle d’œufs en France avoisine les 230 œufs par personne, un chiffre supérieur à la moyenne européenne, et leurs coquilles s’accumulent bien souvent dans la poubelle. Pourtant, des réutilisations en sont possibles à la maison ou bien au jardin. Telles quelles, réduites en morceaux voire en poudre, ces coquilles sont plus utiles qu’on ne le croit.

Nourrir la terre… et les animaux

Très riche en minéraux comme le calcium, le potassium ou encore le magnésium, la coquille d’œuf est un engrais très efficace. Avant de les composter, il convient de les réduire en poudre car, autrement, leur décomposition peut prendre très longtemps. Elles s’intègrent très bien dans le compost, mais rien n’empêche, si l’on n’en possède pas, de les déposer directement sur la terre à nourrir. Pour un effet maximal, on peut les associer à du marc de café.

Il n’y a pas que les végétaux qui peuvent bénéficier de ces apports nutritifs. Les coquilles d’œufs font office de complément alimentaire pour les oiseaux (les poules par exemple, mais aussi les oiseaux sauvages), ou les chats et chiens.

Protéger ses végétaux

En disposant les coquilles d’œuf réduites en petits morceaux au pied de ses plantes, l’on peut créer une barrière protectrice contre les nuisibles tels que les limaces, les vers ou les escargots. En effet, ces petits animaux rampants auront du mal à évoluer sur cette surface irrégulière et coupante. Pas besoin de pesticides quand des techniques 100% naturelles existent…

Préparer ses semis

La période est propice pour préparer, à la maison, les plants qui seront transférés au jardin ou sur le balcon au printemps. Justement, une moitié de coquille d’œuf peut faire un parfait support de culture pour accueillir un semis. En y plaçant une petite quantité de terre puis quelques graines, et en y perçant un petit trou pour évacuer l’eau, l’on obtiendra des plants dont le contenant lui-même sera biodégradable. On pourra alors mettre le tout en terre, en broyant légèrement les coquilles.

Nettoyer des surfaces ou du linge

Réduites en poudres très fine, les coquilles d’œufs font un nettoyant très efficace lorsqu’associées à une substance acide, comme le vinaigre ou le citron. On privilégiera le premier pour la vaisselle, par exemple, que le mélange abrasif alors obtenu pourra débarrasser de ses tâches et matières incrustées les plus résistantes. Quant au citron, on peut y mélanger la poudre obtenue et placer le tout dans sa machine à laver pour redonner de l’éclat à son linge ou l’empêcher de ternir.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici !

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, commandez notre guide « L’écologie à la maison ».

Au sommaire :  interviews, analyses, conseils et astuces… 68 pages de solutions pour une vie quotidienne placée sous le signe de l’écologie dans toutes les pièces de la maison !

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

#TousActeurs