Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

ID D'AILLEURS

À Londres, un sapin en déchets pour sensibiliser à la surconsommation

©Engel Ching / Shutterstock

Alors que les fêtes de Noël approchent, un sapin entièrement fabriqué à partir de détritus a été érigé en plein coeur du quartier financier de Londres. Une manière d'informer sur les déchets générés par les fêtes de fin d’année.

Noël : ses sapins, les cadeaux,  les repas...et ses déchets. Alors que la majorité des Anglais se prépare à organiser les fêtes de fin d’année, Vincent Keaveny, le lord-maire de la City de Londres, le centre financier de la capitale britannique, a décidé d’innover en proposant cette année un sapin fait entièrement en détritus afin de sensibiliser ses administrés aux déchets générés par la surconsommation lors de cette période de l’année.

Installée sur le balcon de la Mansion House, la résidence officielle du lord-maire, cette œuvre a été conçue en collaboration avec l’artiste Áinne Burke, qui s’était déjà fait remarquée en 2020 en exposant des œuvres faites à partir de déchets issus de l’industrie textile lors d’une exposition à l’Imperial College of London. Ce sapin est composé notamment de bouteilles en plastique, canettes, morceaux de papier et déchets électroniques récupérés auprès des agents de nettoyage et des organismes de gestion des déchets de la ville, comme l'a annoncé Vincent Keaveny sur Twitter le 1er décembre.

Les déchets, l'ombre au tableau des fêtes de fin d'année

Avec cette touche d’humour anglais, le lord-maire permet ainsi de mettre en avant l’ampleur des déchets générés par les consommateurs et les industries au cours des fêtes de Noël et du Nouvel An. Selon l’ADEME, près de 20 000 tonnes de papier cadeau ont été consommées lors des périodes de Noël en 2020, ce qui correspond à 20% d’emballages supplémentaires collectés par rapport au reste de l’année. Toujours en 2020, l’Agence indique que 6,1 millions de sapin se sont vendus, pour être ensuite jetés quelques jours après les festivités.

Des alternatives responsables se sont toutefois développées ces dernières années. Elles séduisent de plus en plus de consommateurs. L’ADEME relevait en 2020 que 67% des cyberacheteurs se disaient prêt à offrir des cadeaux issus de l’économie circulaire, avec une préférence pour les produits reconditionnés et les produits d’occasion. Plusieurs plateformes spécialisées permettent désormais de profiter d’objets électroniques réparés et remis en état à moindre coût économique et environnemental. 

Pour ce qui est des jouets, des solutions comme les services de location permettent aussi aux enfants de profiter de jouets tout en limitant l’impact environnemental lié aux déchets qu’ils génèrent une fois qu’ils ne sont plus utilisés.

Des initiatives apparaissent également pour donner une seconde vie aux sapins de Noël. C’est le cas par exemple dans la commune de Gouville-sur-Mer en Normandie, où la municipalité permet aux habitants de donner leurs sapins usagés afin qu’ils soient utilisés pour lutter contre l’érosion du littoral.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide Idées Pratiques #9 : Comment vivre presque sans plastique ?
Au sommaire : état des lieux de la place du plastique dans nos vies, conséquences sur l'Homme et l'environnement, solutions pour s'en débarrasser... 68 pages de solutions pour passer à l'action.

Cliquez ici pour découvrir et commander votre guide Idées Pratiques.

#TousActeurs