Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

ID en régions

Des sapins de Noël pour contenir l'érosion des côtes de la Manche

Érosion sur les côtes de la Manche.
©Paulpixs/Shutterstock

La commune de Gouville-sur-Mer entend utiliser les sapins de Noël usagés de ses habitants comme des pièges à sable pour contenir les assauts des vagues hivernales.

Une deuxième vie utile. La question du sort des sapins de Noël est particulièrement discutée depuis plusieurs hivers, ceux-ci finissant bien souvent abandonnés dans la rue au lendemain des fêtes. Les points de collecte des arbres décoratifs se sont ainsi multipliés dans le but d’organiser plus efficacement leur recyclage. Mais d’autres utilisations de ces conifères se développent également. 

C’est le cas de la lutte contre l’érosion de nos littoraux. Pendant la saison froide, des tempêtes frappent régulièrement les côtes françaises et accélèrent la fragilisation des terres. Pour tenter d’endiguer le phénomène, certaines communes innovent par des moyens naturels. C’est le cas de Gouville-sur-Mer, dans la Manche, une municipalité particulièrement inquiète du "grignotage" progressif de ses terres et des risques humains engendrés.

Faire d'une pierre deux coups

Si le cordon dunaire a déjà disparu à plusieurs endroits de la côte, il reste des zones où les sapins peuvent encore être disposés à titre préventif. Le principe est le suivant : les arbres doivent agir comme des pièges à sable, empêchant son reflux lorsque la marée se retire. L’expérience avait déjà été menée par le passé, notamment sur la côte girondine ou encore à l'Île de Ré.

L’association Trait de côte ainsi que le maire de Gouville-sur-mer, François Legras, ont estimé que cette initiative permettait de faire d’un pierre deux coups. D'une part, lutter contre l’érosion et, à terme, prévenir la submersion de zones habitées, tout en inscrivant, de l'autre, la démarche dans l’économie circulaire et en mettant à contribution les administrés. Ceux-ci, visiblement séduits, se sont mobilisés massivement ces derniers jours pour sauver leur commune des eaux, comme l’a indiqué à Ouest France M. Legras. 

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici !

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, commandez notre guide « L’écologie à la maison ».

Au sommaire :  interviews, analyses, conseils et astuces… 68 pages de solutions pour une vie quotidienne placée sous le signe de l’écologie dans toutes les pièces de la maison !

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

#TousActeurs