Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Idées Pratiques

Comment donner une seconde vie à ses plantes ?

Au lieu de les jeter, il existe plusieurs façons de donner une seconde vie à ses plantes.
©Earl Wilcox/Unsplash

Les canicules de l’été et les départs en vacances ont raison de beaucoup de plantes chaque année. Au lieu de penser à les jeter, il existe plusieurs moyens de donner une seconde vie à vos végétaux.

Comme les êtres vivants, les plantes ont besoin d’être nourries et entretenues régulièrement pour rester en vie. Leurs effets sur le bien-être sont également reconnus, notamment pour la purification de l’air et la réduction du stress. Si la plupart des plantes mortes sont jetées à la poubelle, voire même brûlées, malgré le fait que ce soit interdit par la loi, il existe d’autres options pour leur donner une nouvelle utilité.

Préserver la partie des plantes qui est encore en vie

Lorsque des feuilles mortes apparaissent, cela ne veut pas forcément dire que toute la plante est en mauvais état. En revanche, laisser ces éléments sur la plante peut affecter sa pousse. Celle-ci distribue en effet de l’énergie à toutes ses branches, qu’elles soient vivantes ou non. Il est possible de maintenir une plante en bonne santé en enlevant toutes les feuilles et branches mortes, pour ainsi permettre au reste de la plante de continuer à pousser.

La reprise des plantes usagées fait également l'objet d'une prise de conscience écologique chez les professionnels. Depuis le mois d’avril, la Société Protectrice des Végétaux permet aux professionnels et particuliers de confier leurs plantes afin d’obtenir un « diagnostic » sur leur état de santé. Si celles-ci sont encore récupérables, la SPV prodigue des conseils pour les « réparer » et sensibiliser au bien-être des plantes. Elle peut également prendre soin des végétaux lorsque les particuliers partent en vacances ou souhaitent s’en débarrasser, afin de leur donner une seconde vie, notamment à travers son objectif de végétalisation en milieu urbain.

En faire du compost

Les plantes mortes peuvent être très utiles pour créer du compost en raison de leur richesse en matières organiques et en minéraux. Leur décomposition permet de fertiliser le sol pour favoriser la pousse de végétaux dans le potager. Toutefois, attention à ne pas utiliser les plantes malades ou infectées de pucerons, qui pourraient infecter les autres végétaux. Pour les plantes trop sèches, il est également possible de les utiliser en paillage pour protéger le sol. Selon l’ADEME, cette technique naturelle favorise notamment l’infiltration de l’eau et permet de limiter les écarts de température entre le sol et l’extérieur.

VIDÉO SUR LE MÊME SUJET

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide pratique « Se mettre (vraiment) au zéro déchet: mode d'emploi »

Au sommaire :  tout pour comprendre ce que contiennent réellement nos poubelles et comment les réduire.

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

#TousActeurs