Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Idées pratiques

Alimentation : pour économiser, stop au gaspillage en huit étapes

En France, le gaspillage alimentaire à la maison est évalué à 29 kilos de déchets par personne et par an, dont sept kilos d'aliments encore emballés.
©joerngebhardt68/Shutterstock

Arrêter de jeter des aliments pourrait nous permettre d'économiser jusqu'à 100 euros par an : huit gestes à mettre en place pour limiter ses déchets alimentaires.

Selon l'ADEME, le gaspillage alimentaire des Français représenterait 30 kilos par personne jetés chaque année. Parmi lesquels sept kilos concernerait des produits encore emballés. Pourtant, arrêter de gaspiller pourrait permettre à chacun d'économiser jusqu'à 100 euros par an, estime l'Agence. En huit étapes, voici les bons réflexes à adopter pour limiter ses déchets. 

Faire une liste de courses

Établir une liste de courses précise permet d'éviter de voir trop large et ainsi de se retrouver avec des quantités que l'on ne pourrait écouler avant la date de péremption des aliments. L'ADEME conseille également de mettre en place un planning de menus à la semaine afin d'évaluer au mieux les quantités précises dont on a besoin. Ni plus, ni moins. 

Faire ses courses le ventre plein

Lorsque le ventre crie famine au beau milieu des rayons du supermarché, on pourrait vite se retrouver avec un panier rempli d'achats compulsifs. Faire ses courses le ventre plein permet ainsi de ne pas céder à la tentation et donc d'éviter d'acheter plus que de raison. 

Faire des courses méthodiques

Il s'agit de remplir son caddie dans le bon ordre et non pas en suivant le chemin des rayons du supermarché. On commence donc par les achats non-alimentaires tels que le papier cuisson, l'essuie-tout... On enchaîne avec les produits non-réfrigérés : conserves, légumes, produits d'épicerie, etc. Direction ensuite les rayons frais avant de terminer par les surgelés. Une fois rentré chez soi, on range tout dans le sens inverse. Cette méthode évitera de casser la chaîne du froid et la perte d'aliments avant même qu'ils ne soient ouverts. 

Attention aux dates de péremption

Pour limiter les pertes, il convient de prêter une attention toute particulière aux dates indiquées sur les produits : date limite de consommation ou date de durabilité minimale. La première concerne les produits à consommer impérativement avant la date indiquée. La seconde mention, pour sa part, recommande de ne pas dépasser la date indiquée afin de conserver toutes les qualités nutritives du produit. Celui-ci pourra toutefois être consommé après date. En tenant compte de ces inscriptions, on pourra établir précisément les aliments à consommer en priorité.

Ranger correctement le frigo

Selon l'ADEME, les aliments se conservent mieux lorsqu'ils sont bien rangés. Dans le frigo, il est recommandé de ranger les denrées emballées afin d'éviter toute propagation d'odeur ou de bactéries : on opte pour des tupperwares réutilisables plutôt que du film plastique jetable. De plus, on peut également ranger par date : les péremptions les plus proches bien visibles et les aliments qui se conservent plus longtemps rangés au fond. 

Congeler si possible

Certains produits approchant de leur date de péremption peuvent être congelés pour les conserver plus longtemps. 

Surveiller les fruits et légumes

Attention à la corbeille à fruits : si l'un d'eux commence à se détériorer, il est préférable de le retirer de la corbeille afin qu'il ne contamine par les autres aliments.

Cuisiner sans voir trop large

Attention également aux trop grosses quantités : lorsque l'on cuisine, il convient de bien doser les aliments afin de ne pas se retrouver avec des restes à ne plus savoir qu'en faire. 

Aussi, lorsque l'on n'a pas envie de manger le même repas que la veille, on peut toujours chercher des idées pour revisiter les restes d'hier. Il n'est pas non plus toujours nécessaire de jeter les déchets alimentaires : pourquoi ne pas transformer les fanes de radis en pesto par exemple ? Ou encore les épluchures de pommes de terre en chips

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide pratique « L’écologie dans nos assiettes ».

Au sommaire : Tout pour faire sa transition alimentaire en douceur et répondre aux enjeux d’une alimentation plus durable !

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

Merci ! #TousActeurs.