Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Social

Confinement : ouverture d'un centre d'hébergement pour les sans-abri dans les Landes

La Préfète des Landes vient à la rencontre des résidents SDF.
© Guy BOP

Face à la pandémie de Covid-19 qui touche la France, certaines populations sont en première ligne. C’est le cas des sans domicile fixe. Pour éviter de les laisser dans la rue en temps de confinement, plusieurs initiatives solidaires se mettent en place, notamment à Tartas, dans les Landes, où un centre d’hébergement a vu le jour. 

La situation des sans domicile fixe inquiète en France. Alors que le virus continue de se propager sur le territoire, des centaines de personnes vivent encore sur les trottoirs. Face à cette crise sanitaire d’ampleur mondiale, certains protagonistes unissent leurs forces pour offrir un toit aux sans-abri. À Tartas, dans les Landes, le centre d’hébergement du district de football de la région a ouvert ses portes aux plus démunis.

L’Etat nous a appelés très rapidement en nous disant qu’il souhaitait mobiliser le centre pour accueillir des sans domicile fixe. Nous avons été sollicités le vendredi, et dès le lundi nous avions déjà des résidents qui étaient là.

Une initiative évidente pour Loretto Guagliardi, président délégué du district des Landes de Football. "L’État nous a appelés très rapidement en nous disant qu’il souhaitait mobiliser le centre pour accueillir des sans domicile fixe. Nous avons été sollicités le vendredi, et dès le lundi nous avions déjà des résidents qui étaient là".

C’est la Croix Rouge qui a été désignée organisme opérationnel pour prendre en charge les néo-résidents du centre. "La Croix Rouge est très bien organisée. Les jeunes ne sont pas livrés à eux-mêmes." Ainsi, tous sont tenus de faire du ménage tous les matins. "Ils font le ménage dans les pavillons. D’abord dans leur chambre puis dans les espaces communs", explique Loretto Guagliardi. 

Certains jouent aux cartes ou vont faire un foot sur le terrain mis à leur disposition tandis que d’autres marchent un peu ou vont faire des courses au supermarché du coin…

Ouvert depuis le 30 mars dernier, le centre accueille pour l’instant 14 résidents. "Nous avons été surpris de constater que ce sont des jeunes de 25-30 ans", reconnaît Loretto Guagliardi. Leur offrir un toit, des repas chauds, telles étaient les priorités du centre à court terme. Si le confinement peut paraître long, les résidents vaquent à leurs occupations comme ils le peuvent. "Certains jouent aux cartes ou vont faire un foot sur le terrain mis à leur disposition tandis que d’autres marchent un peu ou vous faire des courses au supermarché du coin…"

Une initiative saluée par l’échiquier politique de la région. "Vendredi dernier, nous avions la visite de madame la Préfète des Landes et du directeur régional des actions humanitaires qui venait de Poitiers qui sont venus constater la qualité des locaux", explique Loretto Guagliardi. Le centre possède une capacité totale de 40 lits. Cependant, pour Loretto Guagliardi, l’idéal serait de ne pas dépasser les 20 sans-abri afin d’offrir à chacun une chambre individuelle.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide pratique « L’écologie dans nos assiettes ».

Au sommaire : Tout pour faire sa transition alimentaire en douceur et répondre aux enjeux d’une alimentation plus durable !

 

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

Merci ! #TousActeurs.