Environnement

Crime d'écocide, lancement d'Indigo et week-end dédié à l'agriculture urbaine... Le débrief’ de la semaine

Manifestations en marge de l'ouverture de la COP 23 à Bonn, en Allemagne, le 5 novembre 2017.
©Denis Meyer/Hans Lucas

À la une de l'actualité durable cette semaine : le Sénat rejette une proposition de loi sur le crime d'écocide, l'application d'entraide Indigo voit le jour et quinze villes françaises et belges consacrent un week-end à l'agriculture urbaine. 

L'écocide rejeté par le Sénat

Le Sénat a rejeté dans la nuit du 2 au 3 mai une proposition de loi visant à introduire la notion d'écocide dans le droit français. Porté par le député socialiste Jérôme Durain, le texte, qui prévoyait ainsi la reconnaissance des crimes contre l'environnement et l'instauration de peine de réclusion criminelle de vingt ans et de 7,5 millions d'euros d'amende, a été jugé trop "imprécis" par l'opposition sénatoriale, rapporte l'AFP. 

Lancement de la plateforme d'échange Indigo 

Mardi 30 avril a été lancée officiellement l'application Indigo, qui propose à ses utilisateurs d'échanger des biens et des services gratuitement, avec pour ambition de marier les valeurs de solidarité et de générosité au concept d'économie circulaire, explique à ID son créateur, l'entrepreneur et artiste Stéphane de Freitas. 

C’est une plateforme qui réunit des milliers de gens décidés à offrir des objets dont ils souhaitent se débarrasser plutôt que de les jeter à la poubelle. Autrement, ils peuvent offrir des services, que ce soit pour aider son voisin à remplir sa fiche d’impôts, réparer son vélo ou déménager. Ça peut être tout et n’importe quoi !"

Les consommateurs de bio moins sujets au surpoids 

Selon une étude menée par l'Inra (Institut National de le Recherche agronomique) en 2014 sur plus de 29 000 participants et dont les résultats ont été publiés récemment dans la revue American Journal of Clinical Nutrition, les consommateurs réguliers de produits bio auraient en moyenne moins de chances de développer un surpoids, en raison d'habitudes alimentaires plus saines associées à ce type de régime, en particulier une consommation accrue de produits végétaux ainsi qu'une consommation moindre de viande. 

Un budget européen pour les batteries électriques 

L'Union européenne devrait débloquer dans les prochaines années entre cinq et six milliards d'euros afin de financer le développement de la filière de construction de batteries automobiles électriques sur le vieux continent, ont fait savoir jeudi jeudi les ministres français et allemand de l'Economie, Bruno Le Maire et Peter Altmaier. Avec cet "Airbus des batteries", dont une usine pilote devrait voir le jour au cours des prochains mois dans l'hexagone, l'Europe compte ainsi se re(lancer) dans une course aujourd'hui largement dominée par la Chine. 

Week-end dédié à l'agriculture urbaine 

Les 4 et 5 mai aura lieu la 4e édition des "48 heures de l'agriculture urbaine", rendez-vous pendant lequel seront menés, dans treize villes en France et deux en Belgique, des ateliers, visites de potagers et autres animations ayant pour ambition de faire découvrir au public différents modèles d'agriculture urbaine. L'an dernier, 20 000 participants s'étaient réunis autour de l'événement. Le programme des 48 heures dans les villes concernées (Bruxelles, Tournai, Paris, Nantes, Angers, Toulouse, Montpellier, Albi, Marseille, Aix, Nice, Saint-Étienne, Grenoble, Lyon, Strasbourg) est disponible sur le site www.les48h.fr.

Le pétrole sous la pression des investisseurs 

Les compagnies pétrolières ne s'alignant pas sur la trajectoire 2° C sont en passe de devenir des investissements de moins en moins attractifs pour les investisseurs. Selon une enquête menée par le UK UFK (UK Sustainable Investment and Finance Association) et l’association The Climate Change Coalition auprès de 39 gestionnaires de fonds pesant plus 10 000 milliards de dollars d’actifs, 89 % d'entre eux considèrent ainsi que celles-ci doivent s’aligner avec les objectifs fixés par l’Accord de Paris sur le climat. Auquel cas elles redeviendraient des investissements intéressants pour 68 % des sondés. 

Projet de loi énergie

Présenté mercredi en conseil des ministres, le projet de loi relatif à l'énergie et au climat doit modifier plusieurs objectifs de la loi de transition énergétique de 2015. Il prévoit entre autres d'atteindre la "neutralité carbone" à l'horizon 2050 - ce qui suppose une division par au moins six entre 1990 et 2050-, la définition d'un plafond d'émissions pour les installations de production électrique à partir de combustibles fossiles (charbon, gaz, fioul) situées en France métropolitaine ou encore l'inscription dans la loi de la création du Haut conseil pour le climat. Autre point clé, il entérine le report de 2025 à 2035 de l'objectif de ramener à 50 %, contre plus de 70 % aujourd'hui, la part du nucléaire dans la production d'électricité française, détaille l'AFP. 

GIEC de la biodiversité 

Du 29 avril au 4 mai sont réunis à Paris des représentants de 132 pays ainsi que les experts de la Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques afin d'adopter la première évaluation des écosystèmes depuis près de 15 ans.