Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Idées pratiques

Comment être écolo en faisant du sport ?

Pour les sports en plein air, faire attention à ne pas détruire la faune, la flore et l'habitat des animaux.
©Jacob Lund/Shutterstock

Si certains sports n'ont qu'un faible impact sur la nature comme le canoë kayak, l'escalade ou la course à pied, d'autres comme le golf ou les sports motorisés nécessitent une consommation importante de ressources et polluent. Mais chaque sportif peut agir à son échelle pour réduire son impact : de quoi profiter des beaux jours pour faire son sport favori ou en découvrir de nouveaux.

Grâce à des gestes simples à l'intérieur comme à l'extérieur, vous pouvez participer à la préservation de l'environnement tout en faisant du sport. Voici quelques idées :

-Veiller à ses déplacements en amont

Pour se rendre sur son lieu de pratique sportive, mieux vaut privilégier le co-voiturage ou les transports en commun. Et plus encore lors d'événements sportifs. Après différents bilans carbone, l'Agence de la transition écologique a constaté que "plus de 80 % des émissions de gaz à effet de serre imputées à une manifestation sportive sont dues au transport des personnes", organisation et supporters compris.

-Respecter les lieux d'entraînements

Pour les sports en plein air, il faut faire attention à ne pas détruire la faune et la flore ou l'habitat des animaux. Ce qui signifie respecter les consignes données par le site, rester sur les sentiers balisés et éviter de faire du bruit. Cela veut aussi dire ne pas jeter de mégots de cigarette dans la nature et d'utiliser un cendrier de poche par exemple. Mais surtout, il est essentiel de ramener ses déchets à la maison et de ne rien laisser sur place. Selon l'ADEME, il est également mauvais de cueillir des fleurs ou plantes car elles participent à l'équilibre de la nature. Pour les sports à l'intérieur, laisser les locaux propres et ne pas les dégrader va de soi.

-Économiser les ressources

À la maison, lorsque nous sortons d'une pièce, nous éteignons la lumière : il faut en faire de même dans les locaux sportifs, car s'ils sont de plus en plus modernes, ils n'ont pas tous des capteurs pour détecter une présence et s'éteindre ou s'allumer automatiquement. En ce qui concerne l'eau, pour préserver les ressources, il faut être attentif à sa consommation lors des douches ou nettoyages du matériel, et ne pas la laisser couler inutilement. À noter, une eau trop chaude nécessite plus d'énergie pour arriver à la température idéale. L'eau que nous buvons est aussi à prendre en compte. Pensez à votre gourde que vous pourrez remplir au robinet - tout en faisant attention à ne pas laisser l'eau couler inutilement -, cela est plus écologique et économique qu'une bouteille en plastique

-Bien choisir ses vêtements et son équipement

Les Français aiment acheter des articles de sports. Selon le magazine LSA, le pays se classe en deuxième position des consommateurs d'articles de sport derrière les États-Unis. Quitte à acheter, autant acheter responsable auprès de plateformes et d'enseignes sportives éco-responsables. Et si vous n'utilisez ou ne portez que très peu voire plus du tout votre matériel sportif, lui donner une seconde vie en le recyclant, donnant ou revendant est une solution pour éviter de le laisser au fond du placard. Aussi, pensez qu'un matériel de qualité qui est bien entretenu et réparé verra sa durée de vie prolongée.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici !

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide « La mode éthique dans nos dressings ».

Au sommaire :  interviews, quiz, conseils et astuces… 68 pages de solutions pour se mettre à la mode éthique ! 

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici. 

Merci ! #TousActeurs.

A lire aussi
Commentaires
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.