Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

sport

Le foot comme vecteur de transition pour l'association Football Écologie France

©kivnl/Shutterstock

Pour l’association Football Écologie France, le foot pourrait devenir un moyen de sensibiliser sportifs et supporters aux enjeux environnementaux.

Faire du sport un vecteur de transition écologique, c’est le pari lancé par l’association Football Écologie France (FEF). Créée en juillet 2019, elle est composée d'une soixantaine d'experts dans plusieurs antennes en France, à Paris, Lyon, Marseille, Nantes ou encore Strasbourg. L'association œuvre sur le terrain pour sensibiliser les différents clubs de football et les passionnés du sport aux questions environnementales. Le président de l’association Antoine Miche, explique auprès de L'Equipe que son implantation dans ces différentes villes relève d’une stratégie de cible les principaux clubs français : ''Ce sont les principales villes françaises et on échange avec la plupart des clubs basés dans ces villes comme le PSG, l'OM ou l'OL (...). Nous pensions que nous serions mal reçus dans certains clubs, mais nous avons toujours été très bien accueillis. Maintenant, nous n'avons même plus besoin d'aller les voir, c'est eux qui viennent vers nous parce qu'ils sentent bien que la société évolue vers ces enjeux-là et qu'ils doivent être en phase avec cette transformation.''

Le football figure parmi les sports les plus polluants

Le choix du sport n’est pas anodin. L’association montre surtout l’impact négatif du foot sur la nature. D’abord, l’utilisation des transports comme l’avion et les autocars pour les compétitions sportives qui ont produit quelque 2,1 millions de tonnes de CO2 durant la Coupe du monde de 2018 : l'équivalent de l’impact de 200 000 Français. Ces compétitions entraînent également des déchets à hauteur de 10 tonnes en moyenne pour un match de Ligue 1. À cela s'ajoute également la forte consommation énergétique nécessaire pour l’entretien des stades, la consommation d'eau pour les pelouses ou encore la communication numérique des clubs.

Ambitieuse, la FEF accompagne les acteurs du football allant des clubs, aux joueurs, jusqu'aux collectivités locales pour réinventer ce sport. "Le football a ainsi tout intérêt à se réinventer, pour lui-même et la société, car il ne peut se jouer que si la planète est viable et la société stable", plaide l’association. Pour tendre vers cette transformation, elle propose des conseils sur l'évolution des stades et l'organisation avec ces clubs d'événements sportifs écologiques innovants comme la création d’un serious game disponible à partir de septembre 2020. Ce jeu devrait être réalisé sous forme d’un atelier ludique de deux heures pendant lequel les participants de tout âge, reconstitueront l'univers du football avec des cartes leur permettant de faire les liens avec l'écologie. 

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre  guide pratique «  La mode éthique dans nos dressings  ». 

Au sommaire :  interviews, quiz, conseils et astuces… 68 pages de solutions pour  se  mettre à la mode éthique ! 

©ID, l'Info Durable

Pour en savoir plus  et commander votre guide,  c’est par ici. 

Merci ! #TousActeurs.