Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Culture

Le Très Court International Film Festival fait la part belle à l'écologie !

©TrèsCourtFestival

Le Très Court International Film Festival est du retour du 5 au 14 juin prochains pour sa 22ème édition. Si la crise sanitaire compromet la tenue de nombreux événements culturels, le festival sera néanmoins bien maintenu et visible en ligne gratuitement, avec de nombreuses œuvres engagées. 

Si le Très Court International Film Festival aura bien lieu du 5 au 14 juin, il se fera exceptionnellement dans des conditions particulières. "C’est important de soutenir l’émergence cinématographique même en période de crise. Programmer le festival en ligne s’est donc présenté comme l’alternative la plus évidente. Nous avons annulé toutes les séances en salle pour passer exclusivement sur notre site internet trescourt.com", explique Perrine Dufourcq, coordinatrice générale du festival. 

Voilà maintenant deux décennies que le Très Court International Film Festival donne la part belle aux réalisateurs émergents, à travers des œuvres de quatre minutes maximum. Et pour la deuxième année consécutive, le festival met en place le "Défi 48h Très Court" qui portera cette année sur les thèmes de l’urgence climatique et écologique. Le principe : réaliser un court métrage de quatre minutes en 48h avec quatre contraintes. "Au sein de l’association, nous sommes tous très engagés dans ces thématiques. L’urgence climatique et l’écologie se sont en quelque sorte présentées comme des évidences. Nous ne recevons que très peu de fictions sur ces thèmes, nous étions donc désireux d’inciter à la création autour de ces thématiques", remarque Perrine Dufourcq.

D’autres compétitions et sélections existent également au sein du festival. C’est le cas de la compétition internationale, regroupant chaque année environ une quarantaine de films et dont les prix sont décernés par un jury de professionnels du cinéma accompagnés de journalistes de presses spécialisées. La compétition "Paroles de femmes" constitue elle aussi un moment phare du festival. "Le but est valoriser le quotidien de femmes, qu’ils soient drôles, inspirants ou a contrario plus graves et qui donne lieu au prix des droits des femmes composés par un jury de votants spécialisés dans ces thématiques", confie Perrine Dufourcq. Le festival recense également des films hors compétitions, selon trois thématiques. Une sélection purement française, une sélection famille à partir de 5 ans, et enfin une sélection "Ils ont osé", recensant des courts métrages à l’humour noir, décalé, absurde, etc. 

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide pratique « L’écologie dans nos assiettes ».

Au sommaire : Tout pour faire sa transition alimentaire en douceur et répondre aux enjeux d’une alimentation plus durable !

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

Merci ! #TousActeurs.