Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Culture

Ecodôme : de l'habitat du désert à l'hébergement touristique

Double écodôme construit par Cal-Earth.
© palomanegra/ FLICKR

A l’occasion de la sortie du guide pratique « Vacances écolo : mode d’emploi », ID revient sur les hébergements insolites qui constituent en partie l’offre écotouristique. Parmi eux, l’Ecodôme : une construction inspirée du désert, écologique et peu coûteuse, qui commence à émerger en France et ailleurs dans le monde. 

Créé par l’architecte irano-américain, Nader Khalili, l’écodôme, ou superadobe, est un habitat en forme d’arc ou de dôme construit en sacs de terre. Inspiré par les habitations traditionnelles du désert, développé pour la NASA, puis comme solution d’hébergement pour les populations dans le besoin, ce type d'habitat commence à se démocratiser comme logement écotouristique. Mais d'où vient cette drôle de construction ? 

Un habitat du désert écologique et économique

Inspirées des habitats traditionnels du désert d’Iran, ces habitations construites au moyen de sacs de terre humide empilés et de fil de fer pour stabiliser la structure, sont à la fois simples à fabriquer et incroyablement résistantes aux tremblements de terre. Elaboré, au départ, pour répondre à un projet de la NASA d’habitat lunaire, le Superadobe a finalement été adapté par son créateur pour répondre à la crise des réfugiés dans le golfe persique en 1994. Avec l’accord du Programme des Nations-Unies pour le Développement, l’architecte a ainsi appris aux réfugiés à construire eux-mêmes leurs maisons. Peu coûteux ou gourmand en ressources et simple à élaborer, ce mode de construction représente un véritable avantage écologique et économique. D’autant plus que la terre est un matériau très intéressant pour réguler la température à l’intérieur de la maison. 

Une construction qui se développe

Depuis, Nader Khalili et le California Institute of Earth Art and Architecture (Cal-Earth), qu’il a fondé en 1991, mettent en place ces bâtiments aux quatre coins du monde. Plusieurs initiatives dans le même genre ont donc été créées. Venezuela, Japon, Etats-Unis, Algérie, Canada ; en tout quarante-neuf pays répartis sur les six continents connaissent ce type de logement. Le travail de Nader Khalili continu d’inspirer les jeunes générations, qui font naître des constructions inspirées de son concept. Le cabinet ZAV Architects a par exemple développé la Majara Residence ; un complexe entier d’écodômes rouges, jaunes, verts et bleus, pour accueillir les touristes sur l’île d’Hormuz, au sud de l’Iran. Au Maroc, la société Ecodômes a façonné plusieurs maisons et écolodges dans le même type et même un centre culturel dans le village d’Agouim.

Un mode de construction qui commence à arriver en France au travers de plusieurs initiatives qui émergent de terre. C’est le cas d’écolodges en Vendée dans l'hôtel Terragora qui propose plusieurs écodômes appelés des terriers. Le parc Ecoland, dans le Pas-de-Calais développe aussi un superadobe pour accueillir le public. S’il existe peu de constructions en France pour le moment, il est néanmoins possible de réaliser des stages de formation à la construction de superadobes, comme le propose Cal-Earth.

Pour plus d’informations sur les hébergements touristiques et écologiques, n’hésitez pas à aller consulter le nouveau guide pratique « Vacances écolo : mode d’emploi ».

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre nouveau guide Idées Pratiques #10 : Vacances écolo, mode d'emploi

 Au sommaire : état des lieux de l'impact du tourisme sur l'environnement, conseils et bons plans pour allier plaisir et écologie ... 68 pages de solutions pour préparer vos vacances en mode écolo.

 

Cliquez ici pour découvrir et commander votre guide Idées Pratiques.

#TousActeurs

 

A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.