Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

idées pratiques

Six gestes pour économiser l’eau chez soi

Certains dispositifs et gestes simples permettent de réduire sa consommation d'eau à la maison.
©Chuchawan/Shutterstock

Les ressources en eau sont un bien précieux, qu’il est essentiel de préserver, alors même qu’une partie de l’humanité n’y a pas accès. Pour agir à son échelle, les bon gestes et le bon équipement peuvent contribuer à raisonner sa consommation.

Les ressources en eau de la planète sont finies, en particulier ses réserves d’eau douce, et garantir leur préservation à long terme et leur bonne répartition est donc essentiel. On estime en effet que plus de 2 milliards de personnes n’ont pas accès à une eau potable chez eux, et que 40% de la population mondiale sera confrontée à des pénuries d’eau d’ici 2050. En mettant en perspective avec ces chiffres le fait qu’un Français consomme en moyenne 150 litres d’eau par jour, ce volume semble disproportionné. Voici quelques pistes pour tenter de réduire le gaspillage.

Prendre des douches plutôt que des bains

Les douches et bains sont les plus gros consommateurs d’eau de la maison, avec en moyenne plus du tiers de la consommation quotidienne totale. On aura tendance à préférer le plus souvent possible les douches aux bains, car les premières consomment en moyenne 50 litres d’eau contre trois fois plus pour les seconds. On peut également opter pour un pommeau de douche économe, comme un mousseur ou un aérateur, et surtout couper l’eau lorsque l’on se savonne. En poussant plus loin le souci d’économie, l’eau froide qui coule dès que l’on ouvre le robinet en attendant qu’elle se réchauffe, peut être récupérée et affectée à l’arrosage des plantes par exemple.

Économiser l’eau du robinet

De la même manière qu’il existe des pommeaux de douche économes, il est également possible de s’équiper d’un mousseur ou d’un aérateur pour robinet. Cet accessoire permet de réduire le débit d’eau sans perdre en confort d’utilisation. Il faut aussi veiller au bon fonctionnement de ses équipements, en traquant les fuites de robinet par exemple : un robinet qui goutte peut engendrer des pertes à hauteur de 100 litres d’eau par jour.

Opter pour des toilettes économes

Une pression sur le bouton de la chasse d’eau, et ce sont quelque 10 litres d’eau qui sont utilisés. Adopter une chasse d’eau à double débit ou dite "économe", qui arrête le flux d’eau lorsque l’on relâche la pression sur le bouton, contribue à réduire significativement cette consommation. Enfin, pour pousser cette démarche à l’extrême, reste l’option des toilettes sèches, un concept qui est aujourd’hui de plus en plus perfectionné.

Récupérer l’eau de pluie

Si l’on dispose d’un jardin, on peut effectuer diverses installations pour récupérer l’eau tombée du ciel. Ce peut être une grande bassine, ou bien une installation plus sophistiquée comme un véritable récupérateur d’eau de pluie, qui se présente sous la forme d’un grand contenant qui peut être relié à une gouttière. L’eau ainsi collectée peut ensuite servir à l’arrosage du jardin, que l’on aura tendance à pratiquer avec parcimonie, et plutôt en fin de journée voire le soir pour limiter l’évaporation liée à la chaleur.

Préférer le lave-vaisselle à la vaisselle à la main

On estime qu’un lave-vaisselle permet de consommer deux à trois fois moins d’eau qu’en faisant la vaisselle à la main. Si l’on n’en dispose pas, on veillera à ne pas laisser couler l’eau pendant toute la durée de l’opération, sans quoi près d’une centaine de litres d’eau pourraient être gaspillés suivant la quantité de vaisselle. On peut alors placer deux récipients dans son évier, l’un qui servira au lavage et l’autre au rinçage.

Bien choisir et utiliser ses appareils électroménagers

Grâce aux étiquettes énergétiques, il est possible de connaître précisément la consommation d’énergie des équipements au moment de l’achat, mais aussi leur consommation d’eau. Celle-ci est généralement indiquée dans le coin inférieur gauche de l’étiquette et identifiable par un dessin de robinet d’eau. Du reste, il sera préférable d’adopter dès que possible les programmes « éco » dont sont dotés la plupart des appareils, moins gourmands en tous types d’énergie.

VIDÉO SUR LE MÊME SUJET

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici !

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide pratique « Se mettre (vraiment) au zéro déchet : mode d’emploi ». 

Au sommaire :  tout pour comprendre ce que contiennent réellement nos poubelles et comment les réduire.

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

#TousActeurs

A lire aussi
Commentaires
Par Catherine Rolland - le 24/04/2021

j'ai mis une cuvette dans le bac à douche, l'évier, le lavabo. L'eau récupérée dans un seau sert au toilette. au jardin, partout je fais attention à notre consommation d'eau entres choses.

Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.