Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Info partenaire

Se meubler moins cher et plus durable, c’est possible !

En 2021, 36% des français ont acheté de la seconde-main en ligne. 38% en ont vendu.
Youzd

Avec la flambée des prix, les Français sont contraints de s’adapter. Heureusement, il existe des astuces variées, à l’instar du site youzd, pour se meubler malin et pratique en préservant son budget tout en ayant un geste écologique.

Troc, seconde main, réparation ou encore revente… Les outils pour consommer sans (trop) se ruiner tout en faisant un geste pour la planète ne manquent pas. ID vous propose quatre pistes pour ne plus acheter du neuf. Alors, on s’y met ? 

L’achat de seconde main en ligne 

En pleine expansion, le marché de la seconde main en France est estimé à 7 milliards d’euros. Avec une pléthore de sites, plateformes et autres applications d’achat et de revente en ligne, il n’a jamais été aussi facile de donner une seconde vie à son mobilier, son électroménager et ses objets de décoration. D’ailleurs, les Français l’ont bien compris, ils sont 36% à en avoir acheté en ligne et 38% à en avoir vendu en 2021. 

Mais encore faut-il savoir vers quel pure-player se tourner pour être sûr d’acheter sans encombre. youzd est un site de meubles d’occasion. En se basant sur un système de négociation de prix (à l’image de celui des marchés agricoles qui vient soutenir les cours de denrées périssables ), les vendeurs fixent une fourchette de prix et le temps qu’ils ont pour vendre. Les prix baissent automatiquement en fonction du timing choisi par le vendeur, laissant les acheteurs profiter de bons plans à saisir pour se meubler à petits prix

En plus de ces bonnes affaires, le site spécialisé dans le mobilier et l’électroménager d’occasion offre également des solutions pour faciliter les achats d'objets volumineux entre particuliers. La plateforme intègre des options de livraison pratiques et écologiques en misant sur la mutualisation pour réduire l’empreinte carbone des transports : les objets sont récupérés et livrés en tournées réalisées par des équipes de déménageurs partenaires, ou sont transportés en utilisant l’espace vide de camions déjà sur la route.

En 2021, 36% des français ont acheté de la seconde-main en ligne. 38% en ont vendu.

 

Enfin, pour sécuriser et rendre plus pratiques les achats entre particuliers, youzd devient la première plateforme d’occasion à mettre en place une politique de retour sur les objets qu’elle propose à l’achat, similaire à celle appliquée sur le marché du neuf. Le site propose ainsi le retour et le remboursement sur des objets achetés à des particuliers et s’aligne sur la politique de rétractation appliquée aux vendeurs professionnels avec un délai de quatorze jours pour changer d’avis.

Le troc 

En 2017, moins de 10% des ménages avaient eu recours au troc selon l’INSEE. C’est pourtant une pratique de plus en plus plébiscitée, notamment depuis la crise du coronavirus.  La raison est évidente : le manque de rentrées d’argent pour des milliers de familles qui a poussé les personnes à s’échanger des biens matériels entre particuliers. 

Et il y a de quoi troquer ! Une étude réalisée en 2019 par l’Ipsos avec le soutien de l’ADEME, révèle que chaque foyer français possède à domicile près d’une centaine d’équipements électriques et électroniques, utilisés ou non, allant du réfrigérateur au téléphone, en passant par les machines à laver, les sèche-cheveux, les radios-réveils et tous les petits appareils électroniques, sans oublier les outils, les jouets et les luminaires. Selon le type d’habitat, ces chiffres varient de 73 (pour les appartements) à 118 (pour les maisons).  Ce boom du troc vient redéfinir notre manière de consommer en valorisant davantage l’usage d’un produit plutôt que sa possession. 

Aller chiner dans les vides-greniers et les brocantes 

Brocanteurs et antiquaires sont tous deux des professionnels qui proposent le même processus de revente de produits vintage, à la différence qu’un antiquaire s’intéresse en priorité  à des objets anciens ou de collection (à condition de posséder une authentification et une restauration complète des objets avant la mise en vente). Un grand nombre de brocantes ont lieu un peu partout en France tout au long de l’année. Le site youzd met à la disposition des brocanteurs leur propre boutique personnalisée où ils mettent en vente gratuitement leurs objets directement en ligne. 

Sinon, les particuliers s’organisent entre eux (en général le week-end) pour vendre des produits dont ils n’ont plus l’usage : il s’agit alors de vides-greniers, une forme d’économie collaborative qui séduit de plus en plus de Français. 

L’emprunt d’objets 

Autre solution sous le signe de l’économie collaborative : l’emprunt d’objets, entre voisins ou habitants de la même ville, pour l’heure ou pour plusieurs jours, en fonction de ses besoins ! Le Ministère de la Transition Écologique et l’ADEME ont mis en ligne un annuaire pour recenser les professionnels ou les associations de l’Hexagone qui proposent des objets à louer, emprunter ou acheter d’occasion.

En partenariat avec youzd.