Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Conso

Les industriels s'engagent pour des pots de yaourt plus verts

Les industriels s'engagent à des pots de yaourt plus verts.
©New Africa/Shutterstock

Les fabricants de produits laitiers frais se sont engagés mardi à utiliser du polystyrène recyclé pour produire les pots de yaourt à partir de 2023, alors que les emballages finissent actuellement pour partie en incinération ou en enfouissement, a annoncé Syndifrais, une organisation du secteur.

"Cet engagement vise à rassurer tous les acteurs de la filière", comme les centres de tri, les préparateurs de la matière, les recycleurs ou encore les transformateurs, a expliqué à l'AFP Muriel Casé, déléguée générale de Syndifrais, qui regroupe la majorité des fabricants de lait de consommation liquide en France. "On veut leur dire que nous avons toutes les garanties nécessaires pour nous permettre de nous engager véritablement sur l'utilisation de toute la matière recyclée (...) qui ressortira de leurs usines", poursuit la déléguée générale.

Le polystyrène est le matériau le plus utilisé pour l'emballage des produits laitiers frais, selon le syndicat, qui précise que les pots de yaourt en polystyrène et autres produits assimilés représentent un gisement de 65.000 tonnes. Aujourd'hui, "avec les technologies chimiques, par dissolution ou mécanique, on arrive à retrouver un polystyrène apte au contact alimentaire (...) Donc on peut faire du pot de yaourt avec du yaourt", a expliqué Mme Casé.

Moins de matière plastique

"Depuis plus de 10 ans, les fabricants de produits laitiers frais travaillent à l'écoconception de leurs emballages et ont déjà considérablement réduit les quantités de plastiques utilisées par pot, faisant du pot de yaourt en polystyrène celui qui nécessite le moins de matière plastique", souligne le syndicat dans un communiqué. "On pense qu'à la fin du premier semestre 2021 on aura une vision très claire des acteurs qui vont nous suivre (...) On tient absolument à ce qu'aujourd'hui on puisse monter un outil industriel en France, avec les gisements français", a-t-elle insisté Mme Casé.

Cette annonce s'inscrit en ligne avec les objectifs de la loi anti-gaspillage et économie circulaire (Agec), relève le communiqué. Cette loi vise notamment l'objectif de 100% de plastique recyclé d'ici au 1er janvier 2025.

Avec AFP.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notreguide pratique « L’écologie dans nos assiettes ».

Au sommaire :  tout pour faire sa transition alimentaire en douceur et répondre aux enjeux d’une alimentation plus durable !  

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

Merci ! #TousActeurs