ID d'ailleurs

Etats-Unis : New York interdit les contenants en mousse de polystyrène

©Deniss Grigorjevs/Shutterstock

Fini les contenants à usage unique en mousse de polystyrène à New-York. Les commerçants ont désormais six mois pour trouver une alternative plus durable.

Même combat que pour le plastique. Finalement remporté à New York, où la règlementation interdisant l'usage de la mousse de polystyrène est enfin entrée en vigueur le 1er janvier 2019 (lien en anglais). Les commerçants auront six mois pour trouver une alternative plus durable aux gobelets, assiettes et autres contenants en mousse de polystyrène, qui ne pourront plus être utilisés, distribués ni vendus dans la mégalopole. A compter du mois de juillet, les contrevenants à cette nouvelle réglementation se verront sanctionnés par une amende de 250 USD au minimum.

"Le réchauffement climatique menace notre ville, et pour lutter contre cela, nous devons changer notre mode de vie, a précisé Bill de Blasio, le maire de New York, le 1er janvier 2019, lors d'une conférence de presse. "Les 60 millions de livres de mousse de polystyrène que les New Yorkais jettent chaque année engorgent nos décharges et alimentent l'économie pétrolière qui détruit notre planète. Nous mettons fin à cette pratique polluante afin d'assurer un avenir plus propre et plus juste à nos enfants."

Cette interdiction avait été votée dès 2013 par le Conseil municipal mais son application a été retardée en raison notamment d'actions en justice (lien en anglais) intentées par des industriels et restaurateurs contestant la mesure.