Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Environnement

L'UE signe la fin des pailles, couverts et autres objets en plastique à usage unique pour 2021

©Koraysa/Shutterstock

L'Union européenne a annoncé mercredi 19 décembre l'interdiction prochaine d'une dizaine de produits en plastique à usage unique, qui représenteraient à eux seuls 70 % des déchets retrouvés en mer. 

L'Union européenne amorce un pas supplémentaire dans son plan de lutte contre la pollution marine. Mercredi 19 décembre, le Parlement européen et les Etats membres ont conclu un accord provisoire visant à interdire une dizaine de produits en plastique à usage unique sur le territoire d'ici 2021. Pailles, couverts, assiettes et autres cotons-tiges en plastique devraient ainsi bientôt disparaître du quotidien des européens, alors que ces objets représenteraient aujourd'hui 70 % de tous les déchets marins et que des alternatives sont d'ores et déjà disponibles sur le marché. 

"Nous avons tous entendu les avertissements du Forum économique mondial et d'autres, selon lesquels il y aura plus de plastique que de poisson dans les océans d'ici à 2050 en termes de masse si nous continuons à en déverser en mer au rythme actuel", a rappelé Elisabeth Köstinger, ministre autrichienne du Développement durable. "Nous ne pouvons pas laisser cela se produire. C'est pourquoi l'UE prend des mesures pour restreindre l'utilisation de certains produits en plastique à usage unique pour lesquels il existe de bonnes solutions de remplacement sans plastique. Et nous ferons payer les producteurs de plastique pour le nettoyage". 

L'accord prévoit en outre une réduction significative de la consommation de produits tels que les gobelets ou les emballages en plastique dans les États membres dans la prochaine décennie, avec un objectif contraignant d'au moins 25 % de plastique recyclé pour les bouteilles en PET à partir de 2025, et de 30 % en 2030. Les lingettes humides, qui "devront porter sur leur emballage un marquage informant les consommateurs de la présence de plastique", et les filtres à tabac contenant du plastique, dont les producteurs devront couvrir les coûts des systèmes publics de collecte des mégots de cigarettes, font également partie des objets concernés. 

Le texte doit désormais être formellement adopté par le Parlement et le Conseil européens en mars 2019, pour une entrée en vigueur en 2021. 

A lire aussi
Commentaires
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.