Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Conso

Les 5 commandements pour être écolo à la plage 

© Pexels / Pixabay

La saison estivale arrive à grands pas ! Enfin la mer, le soleil et le bronzage pour une détente optimale sur nos littoraux. Mais attention, le farniente n’est pas une excuse pour oublier la planète… Voici une petite liste (non exhaustive) des 5 commandements à adopter pour être responsable, même à la plage !   

 Un maillot de bain engagé tu aborderas ! 

Partenaire indispensable des vacances d’été, c’est l’occasion cette année de choisir un maillot de bain éco-responsable. Car oui, les maillots traditionnels sont souvent fabriqués à base de fibres synthétiques comme le nylon, le polyester ou le spandex qui libèrent dans l'eau des microfibres de plastique. En plus d'abîmer dangereusement la faune et la flore maritime, ces matières sont aussi néfastes pour notre peau et sont aussi difficiles, voire impossibles à recycler ! 

Alors, comment trouver un maillot de bain qui respecte l’environnement et l’humain ? C’est très simple, il vous suffit de repérer les articles certifiés Global Organic Textile Standard (GOTS), un label garantissant un minimum de 70% de coton bio dans la composition de chaque article ainsi que le respect des normes sociales et environnementales strictes, de la matière première au produit fini.

Vous pouvez aussi vous fier au sigle Standard 100 by Oeko-Tex qui contrôle les composants d'après plus de 100 critères de test pertinents pour la santé. Pour un maillot de bain, les critères sont exigeants puisque le tissu est complètement en contact avec la peau. Ce système de vérification est particulièrement complet grâce à des critères standardisés à l’échelle mondiale. 

Pour finir, il existe aussi des maillots de bain en matériaux recyclés, qui assurent plus de durabilité grâce au recyclage et à la faible consommation des ressources naturelles. 

 

Pour une crème solaire éco responsable tu opteras ! 

Il suffit de quinze minutes de baignade pour que le quart de notre protection solaire se dilue dans la mer. Résultat, 25 000 tonnes de crème solaire sont déversées dans les océans chaque année : un désastre pour les récifs coralliens notamment qui se retrouvent asphyxiés et blanchis par les agents chimiques utilisés pour bloquer les UV. 

Pour protéger les fonds marins et participer à la sauvegarde de la richesse aquatique, vous pouvez opter pour une crème solaire sans produits toxiques. Après l’exposition prolongée aux rayons UV, il est aussi conseillé de bien s‘hydrater la peau pour prévenir des effets néfastes du soleil, là aussi en privilégiant des gammes naturelles, recyclables et faites en France si possible

 

Une gourde tu emporteras ! 

On la retrouve déjà à la maison ou au bureau : les vertus de la gourde en acier inoxydable ne sont plus à louer. Plus esthétique, plus fonctionnelle, et surtout plus écolo, c’est le must-have incontournable sur la serviette de plage. 

En plus de limiter la pollution plastique (car oui, plus de 25 millions de bouteilles en plastique sont jetées chaque jour en France…) qui impacte inexorablement nos océans, une gourde isotherme permet de conserver la fraîcheur de l’eau même sous les températures les plus chaudes. Alors convaincu ? 

 

Ton empreinte carbone tu limiteras ! 

Pendant les vacances, laissez votre voiture au garage ! L’été est le moment idéal pour pratiquer la marche à pied ou bien découvrir l'aventure à vélo, le temps de quelques heures ou de plusieurs jours, le long des grands itinéraires français. Grand champion de la mobilité douce, passer à la bicyclette sera aussi l’occasion de vous préparer à la rentrée pour aller au travail en vélo par exemple. 

Du côté des sports nautiques, on en profitera pour galber sa silhouette en faisant du paddle ou du surf plutôt que d'embêter la faune aquatique avec des bruits de moteurs. 

 

Propre la plage tu laisseras ! 

Chaque année le constat est sans appel : des tonnes de plastique et autres déchets se retrouvent dans la mer au moment des grandes vacances. Pour une pause zéro-déchet sur la plage, il existe des kits de pique-nique en osier avec de la vaisselle solide.  

Les fumeurs penseront à s’équiper de cendriers de poche pour éviter de polluer 500 litres d’eau avec un seul mégot, et à vérifier qu’il soit autorisé de fumer à l’endroit où ils se trouvent. Depuis 2011, de plus en plus de municipalités agissent pour dénormaliser le tabagisme à la plage avec le label “Plages Sans Tabac”. 

Enfin, vous pouvez aussi vous engager auprès d’associations pour participer à une opération de nettoyage des plages sur votre temps libre. Renseignez-vous auprès d’associations locales, et si vous ne pouvez pas le faire, sensibilisez vos proches et ramassez ensemble les déchets autour de votre emplacement. Chaque petit geste compte !

A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.