Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

ID D'AILLEURS

Aux Caraïbes, une plage de sable vert qui absorbe le CO2

Une ONG a décidé de répandre un minerai volcanique aux allures de sable vert sur une plage, afin de réduire considérablement les émissions de CO2.
©Project Vesta

Depuis plusieurs décennies, les Caraïbes sont particulièrement touchées par le changement climatique et les aléas environnementaux qu’il provoque. Forte de constat, une ONG a décidé de répandre un minerai volcanique aux allures de sable vert sur une plage, afin de réduire considérablement les émissions de CO2.

Connues pour leur eau translucide et leurs plages paradisiaques, les Caraïbes sont une destination prisée par nombre de voyageurs en quête d’un cadre idyllique. Parmi elles, une plage fait exception à la règle, puisqu’elle est ornée de sable vert depuis près de deux mois maintenant. Un changement de décor qui n’est pas la cause d’une catastrophe industrielle, mais bien d’une expérimentation scientifique. Les chercheurs de l’ONG Project Vesta y ont en effet répandu un minerai volcanique nommé olivine dans un but très spécifique : stocker les émissions de dioxyde de carbone.

Pour procéder à leur expérience, les chercheurs ont eu recours à une méthode appelée ”altération forcée.” Un processus qui permet à l’olivine de transformer le dioxyde de carbone en coraux ou en rochers calcaires, et qui s’explique principalement par la désagrégation de ce minerai volcanique au contact des vagues. Une solution peu coûteuse, à hauteur de 10 dollars par tonne de carbone traitée, que l’ONG ambitionne de développer à grande échelle, comme l’expliquent les fondateurs de Project Vesta sur leur site internet. ”Notre vision consiste à aider à renverser le changement climatique en transformant 1000 milliards de tonnes de CO2 en rochers.”

Si ce procédé semble très prometteur, certains aspects restent néanmoins assez flous comme l’explique la MIT Technology Review. Quantité précise de carbone emprisonnée, rôle des vagues dans le processus d’altération forcée… De nombreuses questions restent encore à élucider pour faire de l’olivine un acteur crucial de la lutte contre le changement climatique.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre  guide pratique «  La mode éthique dans nos dressings  ». 

Au sommaire :  interviews, quiz, conseils et astuces… 68 pages de solutions pour  se  mettre à la mode éthique ! 

©ID, l'Info Durable

Pour en savoir plus  et commander votre guide,  c’est par ici. 

Merci ! #TousActeurs.