Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

idées pratiques

Six ingrédients insolites à réutiliser comme engrais naturel

©Monthira/Shutterstock

Marc de café, cendre de bois ou peau de banane, exit les engrais chimiques de grandes surfaces : pour prendre soin de son jardin au naturel, voici six ingrédients insolites à réutiliser comme engrais.

La cendre de bois

À récupérer après le feu de cheminée du dimanche soir ou le barbecue du samedi midi, la cendre de bois peut se réutiliser dans le jardin. Riche en potassium et en phosphore, elle aide au développement des plantes et remplace ainsi le fertilisant chimique. 

Le marc de café

Ce n'est plus un secret, le marc de café peut se recycler de bien des façons, et notamment comme engrais. Riche et azote et en phosphate notamment, il aidera les plantes à pousser et les racines à se renforcer. En outre, le marc de café permettra également d'éloigner les pucerons et autres nuisibles de son jardin. 

L'eau du thé

Quand on a vu trop large sur la théière, nul besoin de jeter le surplus. L'eau infusée de thé peut servir à arroser les plantes leur apportant le plein de nutriments.

La peau de banane

Riches en potassium, les peaux de bananes aideront à la croissance et à la floraison des plantes. Il faudra au préalable les couper en morceaux avant d'enterrer le mélange au pied des plantes. La peau de banane est notamment très utile pour les plantations de fruits et légumes afin de booster leur croissance.

Les coquilles d'œufs

Chargée de calcium, les coquilles d'œufs sont très utiles pour fertiliser le jardin. Il faudra d'abord les laisser bien sécher avant de les concasser pour former une poudre que l'on mélangera à la terre pour être disposée au pied des plantes.

Les eaux de cuisson

Après un pot-au-feu, l'eau de cuisson des légumes peut être recyclée comme engrais, apportant aux plantes les nombreux nutriments qu'elle renferme. Attention toutefois à laisser refroidir l'eau avant d'arroser le jardin avec et de choisir plutôt des légumes bios (et bien sûr lavés avant cuisson) pour éviter toute trace de produit chimique.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide pratique « L’écologie dans nos assiettes ».

Au sommaire : Tout pour faire sa transition alimentaire en douceur et répondre aux enjeux d’une alimentation plus durable !

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

Merci ! #TousActeurs.