Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Idées Pratiques

2022 : cinq gestes pour pousser sa transition plus loin

©Piotr Krzeslak - Shutterstock

Faire sa part pour la transition  écologique : de nombreuses et nombreux Français s’y sont mis, depuis des années déjà, bon sens oblige. Si certains gestes sont acquis et évidents, d’autres réflexes pourraient se glisser parmi les bonnes résolutions à déposer sous le sapin à l’aube de 2022. 

Un vœu pour la nouvelle année : vraiment tenir ses bonnes résolutions. Pour cela, encore faut-il que celles-ci soient applicables dans un quotidien souvent trop pressé. Tant qu’à faire, autant qu’elles soient durables, dans tous les sens du terme. Mais que faire de plus, quand on veille déjà à bien faire le tri de ses déchets, que l’on composte ses biodéchets à l’heure où cette pratique est encore loin d’être généralisée dans l’Hexagone, que l’on surveille la composition de ses cosmétiques et que l’on troque la voiture contre les transports en commun et le vélo la plupart du temps ? ID vous suggère quelques idées pour aller plus loin. 

Faire ses propres conserves 

Avec le bon matériel et quelques informations pratiques à garder en tête, il n’est pas bien compliqué de faire ses propres conserves. Cela permet par exemple de consommer des fruits et légumes d’été durant une autre saison (plutôt que d’acheter des produits loin d’être locaux et de saison). Si l’on a trop de produits frais issus de son potager par exemple, et que l’on ne veut pas les perdre, les conserves sont la solution toute trouvée pour éviter le gaspillage alimentaire. Sans compter que l’on maîtrise ce que l’on y met et ainsi ce que l’on consomme. 

Tout d’abord, il s’agit de bien choisir les produits à mettre en conserve, à noter que certaines règles élémentaires s’appliquent : choisir des produits de première fraîcheur notamment (surtout pas de produits décongelés), utiliser des bocaux propres, non ébréchés, bien se laver les mains lors de leur manipulation, et évidemment, stériliser les bocaux. Plus d’informations dans ce tutoriel vidéo… 

Comment faire des conserves maison ?

…Ou encore dans l’ouvrage La Bible de la conservation des aliments, d’Alice Delvaille, aux éditions Artemis (octobre 2021, 19€90). 

Passer aux produits ménagers en vrac 

Tout comme pour les cosmétiques, surveiller la composition de ses produits ménagers quand on ne les fabrique pas soi-même est un réflexe acquis depuis longtemps ? La Javel est un terme devenu inconnu au bataillon ? Quid des emballages des produits de ménage plus durables ? Le savon noir, le vinaigre blanc et les cristaux de soude viennent souvent dans leur bidon en plastique, or certaines enseignes de vrac proposent désormais de les ramener pour les remplir directement, plutôt que de les mettre au recyclage. Les produits ménagers en vrac, c’est donc possible, notamment chez Biocoop, The Naked Shop, Day by Day… 

Cuisiner les goûters des enfants 

Dimanche, jour de batch cooking (le fait de préparer ses repas pour la semaine) ? Pourquoi ne pas en profiter pour cuisiner aussi les goûters des enfants, et ainsi préparer éviter l’achat de produits industriels emballés (parfois même suremballés) ? Des recettes simples existent. Direction ces idées en ligne… 

Comment bien préparer le goûter de son enfant ?

Ou encore cet ouvrage : Mes goûters faits 100 % maison, de Lucie de La Héronnière et de Mélanie Guéret (éditions Milan, septembre 2019, 13€90) 

S’engager auprès d’une association 

Et si l’année 2022 était aussi l’occasion de faire un pas de plus dans son engagement pour un monde plus durable ? Celui-ci peut prendre différentes formes : participer au défi "Rien de neuf ", qui consiste à acheter le moins de produits neufs possible durant l’année, auprès de Zero Waste France ; adhérer à l’ASPAS, Association pour la protection des animaux sauvages, qui " mobilise l’opinion publique, interpelle les élus et sensibilise tous les publics à la nécessité de protéger les milieux et les espèces " ; s’impliquer auprès des Amis de la Terre (différentes manières sont proposées ici), pour " une transition vers des sociétés soutenables " ; ou encore, devenir bénévole pour Surfrider Europe, qui œuvre à protéger et à mettre en valeur les océans. 

Faire des pauses déjeuner vraiment écolos au bureau 

Adopter des réflexes durables chez soi, très bien, mais quid du bureau quand vient l’heure du déjeuner ? Il existe deux options pour que la transition soit aussi au rendez-vous à ce niveau : avoir préparé à l’avance son repas, avec des produits de saison… Ou, parce que l’on n’a pas toujours le temps de tout anticiper, prendre le temps de repérer les restaurants engagés autour de son lieu de travail. Par exemple, ceux qui ne proposent pas des plats à emporter systématiquement emballés dans du plastique, ceux qui cuisinent des produits locaux, ou tout du moins, ceux chez qui on peut amener ses propres contenants… Cela fera la différence à la fin de la semaine, notamment au niveau de la poubelle du bureau ! 

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide Idées Pratiques #9 : Comment vivre presque sans plastique ?

Au sommaire : état des lieux de la place du plastique dans nos vies, conséquences sur l'Homme et l'environnement, solutions pour s'en débarrasser... 68 pages de solutions pour passer à l'action.

Cliquez ici pour découvrir et pré-commander votre guide à tarif préférentiel sur Ulule.

#TousActeurs