Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Social

Afin d'aider les plus démunis, la ville de Nantes se mue en un immense potager

La ville de Nantes met en place l'opération "Paysages nourriciers" pour venir en aide aux familles démunies.
©MARTIN BERTRAND / HANS LUCAS / AFP

La crise sanitaire qui touche l’Hexagone a vu germer de nombreux actes solidaires. Si le confinement est terminé, les initiatives continuent pour leur part à fleurir. C’est le cas par exemple à Nantes, où la ville a installé 10 000 plants de légumes afin de venir en aide aux familles les plus vulnérables.

Dans le cadre de l’opération "Paysages nourriciers", la ville de Nantes se mue en un gigantesque potager. Une initiative mise en place par le Service des espaces verts et de l’environnement (Seve) et le Centre communal d’action sociale  (CCAS) de la Ville de Nantes, afin de venir en aide aux foyers les plus démunis. Au total, 50 lieux de productions ont été aménagés dans toute la ville pour cultiver un large panel de légumes locaux et de saison, avec un objectif affiché : distribuer à 1000 foyers en difficulté environ 25 kg de légumes chacun. 

La phase de plantation des plants de légumes s’est tenue du 15 au 19 juin dans les différents lieux concernés par l’initiative. La récolte doit commencer pour sa part en juillet et offrira un éventail de légumes conséquent : pommes de terre, tomates, courges, courgettes, blettes, patates douces, choux, haricots et maïs. Ce sont au total 25 tonnes de légumes qui seront cultivés sur environ 25 000 m² de terres, puis récoltés par la ville, avec l'aide d'associations et de bénévoles afin d'être distribués aux bénéficiaires.

Des légumes de saison… et sans pesticides

"Ces paysages nourriciers ont aussi une vertu pédagogique : suivre l’évolution des cultures, rappeler à quelle saison chaque légume se ramasse, les récolter de manière participative, les redécouvrir et apprendre à les cuisiner pour une alimentation saine, de qualité et locale. À partir des plants et graines semés grâce au soin des jardiniers, et une météo favorable, ces légumes ultra locaux pourront alimenter les Nantais d’ici cet automne", explique Johanna Rolland, maire de Nantes dans les colonnes de Nantes Métropole.

Carte des Paysages nourriciers, à Nantes.
©capture d'écran / metropole.nantes.fr

Plus de 250 jardiniers municipaux ont participé à cette opération solidaire. Le Seve, qui garantit des produits locaux et sans pesticides, a d’ailleurs fait appel à quatre spécialistes français de la permaculture pour maximiser les récoltes tout en assurant une agriculture écoresponsable

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici !

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide « La mode éthique dans nos dressings ».

Au sommaire : interviews, quiz, conseils et astuces… 68 pages de solutions pour se mettre à la mode éthique ! 

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici. 

Merci ! #TousActeurs.