Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

IDÉES PRATIQUES

Comment se raser la barbe en mode zéro déchet ?

Environ 7700 rasoirs jetables sont vendus chaque minute dans le monde.
©BestStockFoto/shutterstock

Connu de tous, le rasoir jetable a un coût minime à l’achat mais un coût plus important pour l’environnement. ID vous propose des conseils pour un rasage zéro déchet.

Présents presque dans tous les foyers, les rasoirs jetables sont devenus une source de pollution. Lancé sur le marché depuis les années 1970 par la société BIC, ce rasoir a rapidement remplacé le rasoir durable. Depuis, la consommation de ces rasoirs continue de croître. Selon l’association Zero Waste Bordeaux, la société BIC vendrait 11 millions de rasoirs, ce qui représente environ 7700 rasoirs vendus chaque minute dans le monde. Ces rasoirs impactent l’environnement à cause de leur processus de fabrication qui nécessite de la matière première et du plastique. Outre les emballages, lorsqu'ils sont jetés et mal recyclés, ces rasoirs participent à la pollution plastique. Pour atténuer son impact, vous pouvez vous orienter vers le barbier, sinon voici des alternatives pour un rasage éco-responsable.

Le rasoir durable

Vintage et écologique… Le rasoir de sûreté en métal revient en force. Contrairement à son homologue jetable, ce type de rasoir a l’avantage d’être durable et nécessite que le changement des lames.  Également, conçu pour être incassable, ce rasoir peut durer toute la vie s’il est bien entretenu et il se démonte facilement pour le nettoyer. Toutefois, il faut veiller à bien trier les lames pour que celles-ci soient recyclées en déchetterie.

Le coupe-choux

Pour limiter les déchets post-rasage, le coupe-choux présente les mêmes avantages que le rasoir en métal. Le rasoir droit, sabre ou plus connu familièrement sous le nom du coupe-choux est également durable. Pour l’utiliser il faut s’équiper en lames changeables. Différents modèles sont disponibles en ligne ou dans les boutiques spécialisées. Cependant, son inconvénient réside parfois dans la complexité de son usage et des coupures peuvent être inévitables au début. Plusieurs essais sont nécessaires pour s’initier à ce rasage traditionnel et pour maîtriser le coup de main.

La mousse à raser maison

Pour vous raser, laissez de côté les mousses industrielles. D’abord, vous pouvez opter pour la slow cosmétique en utilisant des savons naturels comme celui d’Alep ou de Marseille qui constituent une bonne alternative à la mousse à raser. Sinon, suivez cette recette maison pour une mousse à raser hydratante. Les ingrédients nécessaires à sa confection sont : 80 g de beurre végétal de karité par exemple, 65 g d’huile végétale d’olive ou d’amande, 80 g d’huile de coco, facultativement des gouttes d’huiles essentielles pour apporter un parfum à la mousse et une cuillère à soupe de savon de Marseille ou d’Alep. Pour la réaliser, laissez fondre dans une casserole le beurre végétal et l’huile de coco s’elle est solide pendant quelques minutes. Ensuite, il faut verser le mélange dans un bol en ajoutant l’huile végétale et remuez jusqu’à l’obtention d’un mélange crémeux. Puis, vous pouvez mettre quelques gouttes d'huiles essentielles (mais avec parcimonie !).

Une fois que ces étapes sont réalisées, il faut placer ce mélange au réfrigérateur pendant une heure jusqu’à ce que le mélange se densifie. Ensuite, avec un batteur manuel ou électrique, remuez le mélange pour qu’il soit plus aéré et ajoutez le savon naturel liquide tout en remuant. Vous pouvez arrêter dès que la pâte prend l’aspect d’une crème légère. Pour la conserver, placez la crème dans un bocal en verre.

L’après-rasage naturel

Pour calmer le feu de rasoir naturellement, privilégiez les huiles végétales comme l’amande douce, l’argan et le chanvre. Celles-ci vous permettent d’apaiser et d’hydrater la peau irritée. Vous pouvez les acheter en vrac dans les boutiques bio ou en ligne. Par ailleurs, cicatrisant et hydratant, le gel d’aloe vera a les propriétés naturelles nécessaires pour être utilisé en tant qu’après-rasage. Non-gras, ce gel apaise les peaux irritées. Vous pouvez l’acheter ou alors couper une feuille de la plante pour récolter directement le gel.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici !

 Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide « La mode éthique dans nos dressings ».

Au sommaire : interviews, quiz, conseils et astuces… 68 pages de solutions pour se mettre à la mode éthique ! 

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici. 

Merci ! #TousActeurs.