Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

le brief'

Transition écologique : les actus de la semaine du 26 juillet

Les lits des athlètes olympiques sont fabriqués en carton recyclable.
© Akio KON / POOL / AFP

Réunions pour la COP26, rapport du Giec, lancement des JO, jour du dépassement... Voici ce qu'il ne fallait pas manquer cette semaine. 

Le rapport du Giec à l'étude des Etats membres

Cette semaine a démarré sous le signe de l'urgence climatique. Les 195 pays membres de l'ONU se sont réunis dès lundi pour discuter de nouvelles mesures à adopter après les premières conclusions du Giec. Ce vaste rapport du groupe d'experts des Nations unies, qui doit être rendu public le 9 août prochain, s'annonce plus alarmant que le précédent. Un "résumé pour les décideurs" a en attendant été négocié à huis clos cette semaine. 

La COP26 en préparation

Un autre sommet international autour du climat à Londres, où ministres et représentants de 51 pays se sont réunis pour deux jours de discussions cruciales avant le lancement de la COP26 en novembre. 

Dimanche et lundi, cette rencontre avait pour objectif de soulever quelques "questions clés à résoudre lors du sommet" prévu à Glasgow. Parmi les participants, les plus gros pollueurs ont pris part aux discussions, Etats-Unis, Chine, ou Inde, tandis que mi-juin, les mêmes négociateurs s'étaient quittés sur différents points de blocage subsistants (mise en place des marchés carbone, objectif de réduction des émissions...). 

Lancement des Jeux olympiques, un peu plus verts

Coup d'envoi de ces Jeux olympiques 2021 le 23 juillet. Cette année à Tokyo, les organisateurs ont tenté de faire baisser la note de l'impact écologique de l'événement : lits en carton réutilisable pour les athlètes, médailles fabriquées à partir de téléphones recyclés, podium en plastique collecté par les Japonais... La compétition s'achèvera quant à elle le 8 août prochain.

L'Etat a six mois pour renforcer ses mesures anti-pesticides

Dans une décision rendue lundi, le Conseil d'Etat somme le gouvernement de revoir sa copie sur les zones d'épandage des pesticides. "Pour mieux protéger la population", il devra renforcer ses mesures dans les six mois à venir : "Les distances minimales d'épandage des produits dont la toxicité n'est que suspectée, qui ont été fixées à cinq mètres pour les cultures basses comme les légumes ou les céréales, sont insuffisantes", a estimé le Conseil d'Etat. 

Le "jour du dépassement" retrouve son calendrier d'avant la crise

En 2020, le "jour du dépassement" - date symbolique à laquelle l'humanité a consommé l'ensemble des ressources disponibles sur Terre pour l'année - avait connu un léger recul "grâce" aux différentes mesures de confinement à travers le monde. En 2021, la consommation mondiale a repris son rythme de croisière. Résultat, les Hommes vivent désormais à crédit à compter de ce 29 juillet pour le reste de l'année. 

Dans le même temps, une équipe de chercheurs internationale a publié une étude dans la revue BioScience, s'inquiétant de l'imminence possible de certains "points de rupture" climatiques. Sur les 31 "signes vitaux" de la planète (comme la déforestation, la fonte des glaces...), 18 atteignent des records absolus. Une partie de l'Amazonie est désormais émettrice nette de CO2, les glaciers s'amenuisent 31 % plus vite qu'il y a quinze ans, la masse de bétail sur Terre dépasse désormais celle des humains et des animaux sauvages, citent par exemple les auteurs. 

Des milliards d'euros : l'addition salée des canicules en France

Selon Santé Publique France, les canicules ont coûté à l'Hexagone entre 22 et 37 milliards d'euros de 2015 à 2020. Décès ou encore frais médicaux pèsent lourd sur l'addition de ces événements météorologiques extrêmes et leur impact économique s'établit par ailleurs "entre 72 euros par habitant en 2017 et 224 euros par habitant en 2020, pour un total sur la période de 814 euros par habitant". Cette étude, parue mardi, plaide notamment pour des mesures en urgence "permettant de renforcer l'adaptation aux canicules".

Sylvie Lemmet : la France se dote d'une nouvelle ambassadrice environnement

Sylvie Lemmet a été nommée ambassadrice déléguée à l'Environnement, a-t-on appris mercredi à l'issue du Conseil des ministres. Elle remplace Yann Wehrling qui avait été remercié au mois de juin. 

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide pratique « Slow Life : mode d’emploi pour ralentir »

Au sommaire : tout pour entreprendre un passage à une vie plus douce et apprendre à ralentir dans tous les domaines du quotidien.

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

#TousActeurs