Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

id en régions

Alsace : dans cette commune, jeter un mégot par terre coûte 1000 euros

La mairie d'Obernai a décidé de frapper fort contre les mégots de cigarette par terre.
©Filmbetrachter /Pixabay

À Obernai, commune du Bas-Rhin, la mairie hausse le ton contre les incivilités. Le jet de déchet dans la nature coûte 1000 euros.

Dans la commune d'Obernai, la lutte contre les dépôts sauvages est un sujet de premier plan. Depuis le 1er juillet, le Conseil municipal a ainsi décidé de faire passer l’amende pour le jet de déchets comme les mégots de cigarette de 135 à 1000 euros. Cette décision rentre dans le cadre légal, qui permet aux municipalités de fixer l’amende pour ce type de contravention à un montant maximum de 1500 euros. Pourquoi alors la porter à 1000 euros ? "C’est un cap symbolique" selon le maire (LR) de cette commune de 8700 habitants, Bernard Fischer, auprès du Parisien.

Depuis la fin du premier confinement en 2020, la municipalité dit avoir observé un "regain d’incivilités" dans la commune. En plus des jets de mégots, elle est témoin de nombreux dépôts sauvages de pneus, de matériaux de chantier en ville ou dans la nature. "L’idée, c’est que lorsque quelqu’un s’apprête à écraser son mégot par terre, il ait ce montant de 1000 euros en tête et mette ainsi sa cigarette dans l’un des nombreux cendriers de notre commune", espère le maire. Toutefois, cette amende se heurte à la nécessité pour la police municipale de devoir dresser le procès-verbal uniquement en situation de flagrant délit. La mairie répond qu’elle espère surtout que cette mesure aura un effet de dissuasion suffisant contre les incivilités.

Une multiplication des campagnes contre les mégots de cigarette

La mesure a en tout cas eu un certain succès dans les alentours. 35 maires des communes voisines auraient également décidé de fixer des amendes plus élevées pour lutter contre les dépôts sauvages. Depuis 2019, les villes de Toulouse ou Lyon disposent également de zones dites "zéro mégots", avec des cendriers collecteurs et des campagnes de sensibilisation dans les rues.

La lutte contre le dépôt sauvage de mégots de cigarette n’est cependant pas uniquement un problème d’incivilités, mais également un enjeu écologique préoccupant. Selon l’ADEME, près de 25 000 tonnes sont jetées chaque année. Lorsqu’ils se retrouvent dans la nature, ils sont bien souvent emportés par le vent et les eaux et se retrouvent dans l’environnement. La composition de ces déchets, notamment le filtre plastique et les nombreux produits chimiques, contribue à en faire l’une des principales sources de pollution en France, notamment pour les nappes phréatiques et les forêts. Enfin, on estime qu'un seul mégot de cigarette pollue jusqu'à 500 litres d'eau. 

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide pratique « Se mettre (vraiment) au zéro déchet: mode d'emploi »

Au sommaire :  tout pour entreprendre un passage à une vie plus douce et apprendre à ralentir dans tous les domaines du quotidien.

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

#TousActeurs