Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Entretiens

“Notre épargne a un impact sur la planète”

Matthieu Silva Santos, directeur de la clientèle privée chez Goodvest
© DR

Entretien avec Matthieu Silva Santos, directeur de la clientèle privée chez Goodvest, une entreprise à mission qui propose une plateforme pour investir son épargne de manière engagée pour l’environnement.   

Les marchés sont bousculés, est-ce encore une période propice pour placer ses économies sur un placement risqué ? 

 C’est une question qui est régulièrement posée : est-ce le bon moment pour investir ? Les marchés sont bousculés mais nous considérons que le bon moment pour investir n’existe pas.  

Il est impossible d’anticiper les fluctuations des marchés à la hausse ou à la baisse et surtout nous ne souhaitons pas investir en pensant être meilleur que le marché. Nous proposons à nos clients une solution d’investissement patrimoniale à travers l’assurance-vie. Il s’agit d’un investissement à long terme. Et les marchés sont généralement positifs sur le long terme. Néanmoins, il est compliqué d’appréhender le bon moment pour investir : dans l’absolu, il existe… Mais il ne peut jamais être anticipé avec certitude et on le sait généralement qu’après coup. 

La période actuelle nous montre qu’il faut donc investir de manière progressive. Et c’est ce que nous préconisons à nos clients en leur permettant d’investir à des niveaux différents de marché afin de ne pas être dépendant d’une seule et unique date d’investissement, mais de plusieurs. Cela permet également de réduire leur sensibilité aux fluctuations haussières et baissières. La diversification et la régularité sont, selon nous, les clés de l’investissement.  

Certains affirment que l’ISR est une valeur refuge moins exposée justement, vous en pensez quoi ? 

Ce type de placement permet justement d’investir dans des entreprises et projets résilients qui répondent aux enjeux environnementaux et sociaux actuels. Historiquement, l’ISR est une valeur résiliente dans des contextes turbulents. L’histoire nous le montre. En comparant des indices ISR à des indices traditionnels, on constate naturellement que l’ISR est source de surperformance et que l’ISR résiste mieux que les valeurs traditionnelles. Très récemment, on peut notamment citer la crise sanitaire à l’issue de laquelle les valeurs ISR sont sorties grandes gagnantes. Néanmoins, l’année 2022 est une année particulière pour tous les secteurs.

Le contexte turbulent rend compliquée la génération de performance à court terme et aucun secteur n’a été épargné. Les marchés mondiaux ont été secoués d'une part par le conflit en Ukraine, les sanctions économiques qui ont suivi et l’inflation galopante.

Hormis certains et notamment le pétrole, gaz et matières premières que nous avons totalement exclus chez Goodvest par conviction.  

Comment un épargnant peut s’y retrouver dans l’offre pléthorique de la finance durable ? 

Aujourd’hui, c’est très compliqué pour un épargnant de s’y retrouver dans cette jungle de la finance durable. Entre les différents labels qui ne se valent pas, les différentes méthodes de sélection (Best-in-class, Best-in-Universe etc), la réglementation SFDR, les critères ESG, l’épargnant est perdu et, surtout, peut être réticent à l’idée de tomber dans le greenwashing. Il faut savoir que la crainte du greenwashing ainsi que l’opacité qui entoure la finance durable sont les principaux freins à l’investissement. 

Il faut donc recréer de la confiance, se renseigner, et se faire accompagner par des experts. Pour les professionnels de l’investissement, il est primordial de pouvoir recréer de la confiance, réconcilier la finance et l’environnement et apporter de la transparence aux investisseurs.  

Vaut-il mieux passer par un tiers de confiance ?  

Effectivement, les critères sont multiples, il est préférable de passer par un tiers de confiance et de s’assurer des critères qui sont pris en compte lors de la sélection des investissements : calcul de l’empreinte carbone, engagement actionnarial, exclusion stricte ou non des énergies fossiles, contribution à l’atténuation du changement climatique. Il ne faut pas hésiter à poser le plus de questions possibles. Chez Goodvest, on prend justement le temps d’apporter de la transparence et de la pédagogie à nos clients.  

Placer son épargne sur des fonds durables, est-ce que cela veut dire qu’on change le monde à notre échelle ? 

Aujourd’hui, on essaie tous de faire des efforts à titre personnel pour limiter son impact environnemental. Investir dans des fonds durables c’est un levier d’action supplémentaire pour agir car notre épargne à un impact sur la planète. Nous devons tous agir collectivement et cela passe aussi par notre épargne et nos investissements. Il faut donc agir sur le financement des projets et entreprises qui construisent le monde de demain via notre épargne.  

Et changer de banque ?  

Cela fait partie des gestes qui ont de l’impact, même si la majorité de l’impact se situe sur les investissements et l’épargne. Il est important de soutenir ces nouveaux acteurs, même si à l’heure actuelle les entreprises engagées proposant l’ensemble de la gamme des produits d’une banque traditionnelle sont encore rares. 

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide pratiques "Tous savoir sur l'alimentation bio".

Au sommaire : enjeux, analyses, entretien décryptages... 68 pages pour démêler le vrai du faux du bio !

Pour en savoir plus et pré-commander votre guide à tarif préférentiel sur Ulule, c'est par ici.

#TousActeurs