Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

En bref

Un fonds d'investissement parisien consacré à des projets d'économie sociale et solidaire

©THOMAS SAMSON/AFP

La mairie de Paris, l'association Paris Initiative Entreprise (Pie) et le Crédit coopératif ont acté mardi le lancement pour 2023 d'un fonds d'investissement parisien pour des projets d'économie sociale et solidaire (ESS), qui doivent bénéficier à "l'économie réelle, locale et créatrice d'emplois".

"Paris Fonds ESS", que ses fondateurs espèrent voir atteindre à terme les 10 millions d'euros, sera opérationnel début 2023 avec pour objectif "d'investir dans une quarantaine d'entreprises, de contribuer à la création de plus de 400 emplois durables et ainsi de générer un chiffre d'affaires d'environ 200 millions d'euros", a avancé l'adjoint chargé de l'ESS, Florentin Letissier, en marge d'une conférence de presse. "Entre leur phase expérimentale et leur phase de développement", les entreprises de l'ESS connaissent "un manque", un "déficit en termes de financement en fonds propres", a-t-il expliqué.

"L'idée, c'est qu'on puisse être les business angels de l'ESS pour intervenir avec des petits tickets d'investissement inférieurs à 100.000 euros", ce qui "a du sens" dans une capitale au tissu économique très dense, a-t-il précisé. Une société de gestion émanant de Pie pilotera le fonds, avec une première levée à la fin de l'année à laquelle la mairie participera à hauteur de près de 900 000 euros et le Crédit coopératif 500 000 euros, pour un total visé de 5 millions d'euros.

Permettre aux acteurs engagés de "changer d'échelle"

"L'objectif est de permettre aux acteurs engagés aujourd'hui de changer d'échelle, en complétant le panel de financements dédiés aux jeunes entreprises à fort impact social et environnemental", explique Florentin Letissier. A titre d'exemple, l'adjoint se fixe l'objectif que la capitale progresse sur le reconditionnement des appareils électroniques, ou encore qu'elle "devienne la capitale de la mode et du textile durable" en soutenant les acteurs "qui ne multiplient pas les collections chaque année".

"Au sens de la loi de 2014" qui fixe le statut juridique de l'ESS, l'économie sociale et solidaire représente désormais 10% des emplois parisiens, selon l'adjoint de la maire PS Anne Hidalgo.

Avec AFP.