Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

En bref

Les fonds thématiques ont la cote auprès des investisseurs

©tom_strouhal/Pixabay

Les fonds thématiques représentaient à fin 2021 un quart des encours des fonds durables français. 

Les fonds thématiques constituaient en décembre 2021 un quart des fonds durables en France, selon une étude de Novethic. Si l’approche plaît aux investisseurs, certaines thématiques ont connu un engouement tout particulier. C’est le cas des fonds environnementaux qui, avec 147 milliards d’euros d’encours, représentent 30% de la collecte totale des fonds durables français en 2021. De leur côté, "les fonds à thématique sociale gagnent progressivement du terrain au fil des années", souligne l’étude, qui rapporte que leur encours a atteint les 20 milliards d’euros.

Une approche qui plaît aux Français

Pour rappel, les fonds thématiques reposent sur la sélection de titres dont les activités apportent, au moins en partie, des réponses à des problématiques généralement liées au développement durable. Le climat, l’accès à l’eau ou à une alimentation saine, la santé, la bonne gestion des ressources humaines ou encore les énergies renouvelables font partie des thématiques phares.

Thiên-Minh Polodna, chargé de mission pour le Forum d’Investissement Responsable (FIR), revient sur les raisons de ce succès. "Les fonds thématiques s’adaptent aux nombreuses problématiques auxquelles nous devons faire face aujourd’hui. Ils répondent également à cette demande progressive d’impact de l’épargnant dans la mesure où ils lui permettent d’investir dans des entreprises opérant dans une thématique précise et qu’il sait donc où va son argent".