Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

En bref

La Banque postale : un fonds dédié à l'investissement en capital pour financer des start-ups

©JOEL SAGET / AFP

La Banque postale a annoncé jeudi la création d'un fonds dédié à l'investissement en capital baptisé 115K, ainsi que le financement de quatre start-ups, en marge du salon VivaTech, rendez-vous majeur du numérique qui se tient jusqu'à la fin de la semaine à Paris.

Ce fonds, doté d'une première tranche de 75 millions d'euros, sera à terme porté à 150 millions d'euros. Les quatre premiers investissements, au capital des jeunes pousses Carbo (mesure de l'empreinte carbone), Joe (paiement fractionné), Cashbee (solutions d'épargne) et Cosmian (cybersécurité), totalisent un peu plus de 4 millions d'euros.

Pour commencer en douceur, La Banque postale a misé sur des sociétés qu'elle connaît bien puisqu'elles font partie des 41 qu'elle héberge dans son incubateur dans le centre de Paris, platform58. "Ce nouveau fonds constitue (...) un atout majeur pour La Banque Postale, en donnant aux entrepreneurs la possibilité de concrétiser leurs idées, dans le cadre d'une transition à la fois éthique, inclusive et sobre", se félicite dans un communiqué le président du directoire Philippe Heim. Les investissements, compris initialement entre 250.000 et 5 millions d'euros, seront réalisés par une équipe de quatre personnes et à un rythme de quatre ou cinq par an. Ils se feront à un stade très jeune de la vie des sociétés (amorçage ou premier tour de table), principalement dans le domaine bancaire et assurantiel: les fintechs et les assurtechs.

Plusieurs secteurs concernés

La Banque postale n'écarte pas pour autant des secteurs connexes comme celui du droit, du traitement de la donnée ou de la blockchain (technologie qui sert de base notamment aux cryptomonnaies comme le bitcoin). L'objectif de la banque publique, filiale à 100% de La Poste, est de "favoriser les collaborations avec les métiers, les directions et les filiales de la banque", explique à l'AFP son directeur général adjoint Olivier Levy-Barouch, tant sur le plan technique que commercial. Les concurrents de La Banque postale sont déjà bien présents sur le créneau: Société Générale dit avoir réalisé 30 investissements depuis 2015 et BNP Paribas, via une trentaine de fonds, avance 120 millions d'euros déployés depuis 2013.

Avec AFP.