Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

le débrief'

Transition écologique : les actus de la semaine du 5 décembre

COP15 Biodiversité, Montréal.
©ANDREJ IVANOV/AFP

Lancement de la COP15, coupures hivernales d'électricité, loi sur la déforestation importée... Voici ce qu'il ne fallait pas manquer cette semaine. 

Ouverture de la COP15 à Montréal pour protéger la biodiversité

Les représentants de 190 pays se sont réunis dès ce mercredi à Montréal pour l'ouverture de la COP15, conférence de l'ONU consacrée à la biodiversité. L'enjeu, conclure en deux semaines d'échanges un accord "historique" pour protéger le vivant et les milieux naturels. Pour le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, "l'humanité est devenue une arme d'extinction massive" : "Notre appétit est sans limite pour une croissance économique incontrôlée et inégale", a-t-il avertit à l'ouverture du sommet. Inger Andersen, directrice du Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE) voit en ce rendez-vous, "l'ultime ligne droite", a-t-elle aussi fait savoir. "Il est temps pour chacun de faire un pas en avant, cela devient crucial". 

Projet de loi sur les renouvelables : la France cherche à rattraper son retard

Le projet de loi sur les énergies renouvelables est arrivé lundi dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale. Il vise à accélérer sur ce volet, et ainsi rattraper le retard du pays par rapport à ses voisins. L'objectif d'Emmanuel Macron : multiplier par 10 la capacité de production d'énergie solaire et déployer 50 parcs éoliens en mer d'ici 2050. Les lignes du projet de loi suivent cette logique, visant à alléger les procédures, installer de nouveaux sites de production...

La crise profite à l'efficacité énergétique autour du monde

D'après le rapport annuel de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) paru vendredi dernier l'efficacité énergétique progresse autour du monde, sous l'effet de la crise. "L'ambition des gouvernements en matière d'efficacité a crû en 2022 en même temps que les prix de l'énergie", a ainsi fait savoir l'AIE, voyant en cette situation un "possible tournant". Selon ce rapport, les investissements dans des projets de rénovation thermique, de transports, d'infrastructures pour développer l'électrique, ont en effet enregistré une hausse de 16 % cette année par rapport à 2021. 

Fin de la déforestation importée dans l'UE

Mardi, l'Union européenne a scellé un accord interdisant l'importation de produits liés à la déforestation. Cacao, café, soja ou encore huile de palme devront ainsi attester d'une traçabilité claire avant d'entrer au sein de l'UE. "Il s'agit d'une première dans le monde ! C'est le café du petit-déjeuner, le chocolat que nous mangeons, le charbon dans nos barbecues, le papier de nos livres. C’est radical", s'est notamment félicité Pascal Canfin (Renew, libéraux), président de la commission Environnement au Parlement européen.

Bouclier tarifaire : les dépenses néfastes au climat s'envolent

"Ce sont au moins 67 milliards d’euros d’argent public qui contribuent au changement climatique", dans le budget de l'Etat pour 2023, a dénoncé le Réseau Action Climat (RAC) après la publication d'un rapport ce mardi. En effet, il apparaît que les dépenses, néfastes à l'environnement, s'envolent sous l'effet du bouclier tarifaire mis en place par le gouvernement pour contenir la hausse des prix de l'énergie. En 2022, le groupement d'ONG en avait comptabilisé 25 milliards. 

Coupures hivernales d'électricité : Macron s'agace

Alors que le sujet des scénarios de délestage en cas de tension sur le réseau électrique cet hiver anime les débats ces derniers jours, Emmanuel Macron s'en est agacé cette semaine. "Stop à tout ça ! Nous sommes un grand pays, nous avons un grand modèle énergétique, nous allons tenir cet hiver malgré la guerre. Et je demande à chacun de faire son travail", a-t-il fustigé. "Les scénarios de la peur, pas pour moi ! On reste tous unis et on avance", a-t-il conclu, qualifiant de "stupide" le "débat" de "ces dernières heures".

UE : les émissions de CO2 des compagnies aériennes seront payantes

L'Union européenne a approuvé un texte s'inscrivant dans son plan climat. Les compagnies aériennes devront ainsi payer pour les émissions de CO2 de leurs vols au sein de l'Union. L'accord supprime les quotas gratuits dont elles bénéficiaient jusqu'alors. 25 % de ceux-ci disparaîtront en 2024, puis 25 % l'année suivante pour finalement être totalement supprimés en 2026. 

Mégaprojet pétrolier : TotalEnergies devant la justice

Six ONG ont assigné devant le tribunal judiciaire de Paris la major TotalEnergies pour son mégaprojet pétrolier en Ouganda et en Tanzanie. Elles accusent le groupe de manquer à son "devoir de vigilance", l'obligeant à "prévenir les atteintes graves envers les droits humains, la santé et la sécurité des personnes ainsi que l'environnement". Le délibéré de l'affaire est attendu le 28 février.

Agriculteur contre Monsanto : Paul François touchera 11 000 euros d'indemnités

Intoxiqué par l'herbicide Lasso, l'agriculteur français Paul François va toucher 11 135 euros d'indemnités, dans l'affaire l'opposant à l'entreprise Monsanto. Au termes d'un très long combat judiciaire débuté en 2007, il a regretté un montant "indécent" : "C'est assez décevant, pour ne pas dire une mascarade, je n'arrive pas à trouver les termes", a-t-il jugé auprès de l'AFP

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide Idées Pratiques #11 : "Tout savoir sur l'alimentation bio".

Au sommaire : enjeux, analyses, entretien décryptages... 68 pages pour démêler le vrai du faux du bio !

Cliquez ici pour découvrir et commander votre guide Idées Pratiques.

#TousActeurs 

A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.