Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

le débrief'

Transition écologique : les actus de la semaine du 28 novembre

©iurii/Shutterstock

Fin des vols intérieurs courts, record de chaleur en 2022, exportation de pesticides interdits... Voici ce qu'il ne fallait pas manquer cette semaine. 

Les enseignes de distribution, accusées de "se désengager du marché bio"

L'agriculture biologique est à la peine ces dernières mois. Mardi, des représentants de la filière ont publié une lettre ouverte dans laquelle ils accusent plusieurs enseignes de distribution françaises de "se désengager du marché bio". Selon les trois organisations signataires, Synabio, FOREBio, et la FNAB, la situation risque de "provoquer de la casse dans les fermes et entreprises", et ce dans un contexte "d'inflation galopante", écrivent-elles. Autres responsables, les démarches "telles que HVE ou Zéro résidu de pesticides qui s'approprient les codes du label bio alors qu'elles sont loin d'offrir le même niveau d'exigence, créent la confusion chez les consommateurs". Elles s'adressent en particulier à Leclerc, Coopérative U, Carrefour, Auchan, Casino, Intermarché et Cora. Les trois organisations reprochent notamment aux distributeurs de noyer les produits bio dans "des catégories aux contours mal définis comme 'l'offre durable'". 

Le plastique doit être exclu du compost 

Le plastique dit "biodégradable", "biosourcé" ou même "compostable" n’a pas sa place dans les composteurs domestiques et collectifs, d’après un avis de l’Anses rendu mardi. D’après l’Agence, la dégradation totale de ces objets "n’est pas garantie" et peuvent "présenter un risque". Pour elle, il faudrait en outre "interdire toute allusion voire incitation à mettre des matières plastiques dans un compost domestique", mais également revoir à la hausse les normes de biodégradabilité. 

Relance du charbon

Lundi, la centrale à charbon de Saint-Avold a redémarré. Elle devait fermer ses portes définitivement fin mars, mais il n’était finalement pas exclu qu’elle soit relancée "à titre conservatoire", selon le gouvernement, afin de sécuriser l’approvisionnement électrique du pays. En cause, les tensions qui pèsent sur le réseau cet hiver, liées au conflit en Ukraine et aux difficultés de production du parc nucléaire français.  

Calanque sur réservation

À Marseille, la calanque de Sugiton sera toujours accessible uniquement sur réservation l’été prochain. Une mesure mise en place cet été et prolongée pour cinq ans, visant à lutter contre la surfréquentation estivale de ce site touristique. En 2022, elle a permis de limiter à 400 personnes par jour l’accès à la calanque, tandis que certains beaux jours, elle pouvait accueillir jusqu’à 2500 visiteurs journaliers, entraînant la dégradation de son environnement. La mesure a été votée à l’unanimité sur avis du conseil scientifique du Parc national des calanques qui a estimé que la prolongation pour cinq ans était une "bonne durée pour pouvoir constater une possible reprise environnementale".  

Des pesticides interdits exportés massivement

"La France continue d’exporter massivement des pesticides dangereux dont elle ne veut plus dans ses champs". Selon une enquête, menée par les ONG Public Eye et Unearthed et parue dans Le Monde, la France aurait autorisé cette année l’exportation de près de 7500 tonnes de pesticides pourtant interdits sur son territoire. Selon les auteurs, la loi Egalim proscrit en effet l’exportation de produits phytosanitaires contenant certaines substances, mais ne s’applique pas aux substances actives elles-mêmes. Le texte contient ainsi "des failles importantes, qui permettent aux industriels de continuer à exporter depuis la France de grandes quantités de pesticides interdits, en toute légalité". Ainsi entre janvier et septembre 2022, "les autorités françaises ont approuvé 155 demandes d’exportation pour des pesticides interdits en France et dans toute l’Union européenne". La première destination de ces produits, pointe l’enquête, est le Brésil. En 2021, 28 479 tonnes de produits interdits ont été exportées. 

2022, année la plus chaude

Sans grande surprise, l’année 2022 sera bien la plus chaude jamais enregistrée en France, a estimé cette semaine Météo-France. La température moyenne devrait atteindre 14,2°C minimum, dépassant celle de 2020 qui détenait jusqu’alors le record avec 14,07°C. Avec notamment trois vagues de chaleur cette été et deux autres hors-saison, "tous les mois de l’année ont été plus chauds que la normale, à l’exception des mois de janvier et d’avril", a fait savoir Météo-France. Si 2022 apparaît aujourd’hui comme exceptionnelle, ce type de climat pourrait bien être la norme de 2050. En cause, le réchauffement climatique causé par l’homme qui a rendu ce type d’épisode de chaleur "environ 500 fois plus probables". 

Les financements pour la nature encore trop faibles

Selon le deuxième rapport "State of Finance for Nature", publié jeudi par le Programme des Nations unis pour l'environnement (PNUE), les investissements des Etats en faveur de la nature doivent considérablement augmenter ces prochaines années pour atteindre les objectifs climatiques et de biodiversité. Ces financements devraient atteindre 384 milliards de dollars par an d'ici 2025, soit plus du double du chiffre actuel - 154 milliards de dollars par an. 

Feu vert de Bruxelles pour la suppression des vols intérieurs courts

La Commission européenne a validé vendredi la mesure française née de la loi climat et résilience, visant à supprimer les vols intérieurs en cas d'alternative en train de moins de 2h30. Elle devra toutefois être réexaminée au bout de trois ans, avec des révisions intermédiaires tous les six mois, pour vérifier qu'elle est toujours justifiée. Enfin, la mesure concernera également les vols par correspondance. 

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide Idées Pratiques #11 : "Tout savoir sur l'alimentation bio".

Au sommaire : enjeux, analyses, entretien décryptages... 68 pages pour démêler le vrai du faux du bio !

Cliquez ici pour découvrir et commander votre guide Idées Pratiques.

#TousActeurs 

A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.