Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

LE BRIEF'

Transition écologique : les actus de la semaine du 16 août

©Fascinadora/shutterstock

Lots d'aliments contaminés par de l'oxyde d'éthylène, pénurie de blé dur à venir, les écologistes à l'unisson après la déclaration d'Emmanuel Macron sur les "flux migratoires irréguliers", incendies dans le Var, Total Direct Energie sanctionné par le ministère de la Transition écologique. Ce qu'il ne fallait pas louper cette semaine.

Glaces, sucre, conserves, épices, café : toujours plus de produits contaminés à l'oxyde d'éthylène

Cela fait maintenant près d'un an que des lots d'aliments sont rappelés en France, et désormais plus globalement en Europe, ceux-ci étant contaminés par de l'oxyde d'éthylène, un insecticide dangereux. Problème : la liste des produits ne fait que s'allonger, et le scandale grossit.

Blé dur : pénurie de pâtes à prévoir pour les fabricants

Les fabricants français de pâtes alimentaires ont alerté lundi 16 août sur une pénurie à venir de blé dur, provoquée par des problèmes climatiques au Canada et en Europe, appelant les pouvoirs publics à la rescousse.

Afghanistan : les écolos à l’unisson après les propos d’Emmanuel Macron sur les “flux migratoires irréguliers”

Alors que des milliers d'Afghans tentent de fuir l'arrivée des talibans, le chef de l'Etat s'est exprimé dans une allocution télévisée lundi 16 août. Il a notamment appelé à protéger l'Europe "contre les flux migratoires irréguliers importants". De quoi provoquer un tollé sur les réseaux sociaux, et faire bondir les écologistes. 

Incendies dans le Var : le réchauffement climatique en cause ?

Algérie, Grèce, Italie, Espagne, Maroc, Turquie : les incendies se multiplient aux quatre coins de la Méditerranée. Jusque-là épargnée, la France connait son plus important feu de l'été. Depuis lundi 16 août en fin après-midi, l’arrière-pays de Saint-Tropez, dans le massif des Maures (Var), est ravagé par les flammes. En déplacement sur les lieux mardi 17 août, Emmanuel Macron a pointé du doigt le dérèglement climatique

Certificats d'économie d'énergie : Total Direct Energie devra régler plus de 250 000 euros de pénalités

Le fournisseur français d'électricité et de gaz a été sanctionné par le ministère de la Transition écologique, pour avoir déclaré des volumes d'énergie épargnées "non justifiés".

Avec AFP.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide pratique « Slow Life : mode d’emploi pour ralentir »

Au sommaire : tout pour entreprendre un passage à une vie plus douce et apprendre à ralentir dans tous les domaines du quotidien.

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

#TousActeurs