Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Santé

Glaces, sucre, conserves, épices, café : toujours plus de produits contaminés à l'oxyde d'éthylène

©Fascinadora/shutterstock

Cela fait maintenant près d'un an que des lots d'aliments sont rappelés en France, et désormais plus globalement en Europe, ceux-ci étant contaminés par de l'oxyde d'éthylène, un insecticide dangereux. Problème : la liste des produits ne fait que s'allonger, et le scandale grossit.   

Toujours plus. L'ONG Foodwatch a donné le signal d'alarme à ce sujet tandis que depuis près d'un an, les rappels d'aliments contaminés par de l'oxyde d'éthylène ne font qu'augmenter. Mais quel est le problème avec cette substance ? L'ONG détaille : "ce désinfectant gazeux utilisé dans des pays hors UE pour prévenir toute contamination bactériologique des matières premières (salmonelle notamment) n’est pas autorisé en Europe car il est cancérogène, mutagène et il nuit à la reproduction. Des milliers de références de produits alimentaires ont été rappelées en France car elles contiennent des ingrédients traités illégalement à l’oxyde d’éthylène. Ça veut dire qu’ils sont non-conformes ; ils n’auraient jamais dû se retrouver dans nos supermarchés. Suite à l’alerte lancée par la Belgique en septembre 2020 sur le réseau européen, on a d’abord découvert que les graines de sésame concernées dans nos biscuits, pains, houmous et autres plats préparés provenaient d’Inde. Aujourd’hui, la Turquie s’ajoute à la liste car la farine de caroube utilisée notamment pour les glaces est également contaminée."

Plus de 9300 produits

Au départ, seule la France a appliqué le principe de précaution menant au rappel de milliers de références. Puis, à la suite de l'alerte donnée par Foodwatch, la Commission européenne a finalement décidé de retirer les produits contenant de la caroube (additif E410) contaminée à l’oxyde d’éthylène du marché européen. On liste ainsi plus de 9300 produits vendus en supermarchés contaminés par l'oxyde d'éthylène, selon la DGCCRF. BFMTV remarque d'ailleurs que "depuis le début du mois ce sont plus de 360 références qui ont été retirées de la vente en France, essentiellement des crèmes glacées, biscuits et gâteaux, de marques parfois très en vue". La liste des produits rappelés, en constante évolution, est à consulter ici

Foodwatch se dit dans un communiqué "consternée par l’origine de ce scandale : le manque de contrôles sur les produits alimentaires est criant. Et les choses ne vont pas en s’arrangeant". En juin dernier, la DGCCRF rappelait dans un communiqué que l’utilisation de l'oxyde d'éthylène "est interdite dans l’Union européenne en tant que produit de protection des denrées alimentaires et des aliments pour animaux depuis 2011". "Comme pour toutes les autres substances classées CMR, il convient de limiter au maximum l’exposition des consommateurs à cette substance, un risque pouvant exister sur le long terme en cas de consommation de produits en contenant", ajoutait la Direction. 

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide pratique « L’écologie dans nos assiettes ».

Au sommaire :  tout pour faire sa transition alimentaire en douceur et répondre aux enjeux d’une alimentation plus durable ! 

 

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

Merci ! #TousActeurs

A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.