Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Environnement

Multiplication des incendies dans le monde, le changement climatique à l'œuvre ?

Trois personnes ont trouvé la mort dans les violents incendies qui ont ravagé plus de 90.000 hectares en Grèce depuis le 29 juillet.
©Angelos Tzortzinis/AFP

Alors que la planète a gagné pour l'instant +1,1°C, le monde voit de ses propres yeux les conséquences du réchauffement climatique déjà à l'œuvre. Encore plus cet été, avec les images de flammes ravageant l'Ouest américain, la Grèce ou la Turquie, des flots submergeant des régions d'Allemagne ou de Chine, ou un thermomètre qui frôle les 50°C au Canada...

Au surlendemain de la publication du rapport attendu du Giec, les incendies continuent à faire des ravages dans plusieurs régions du monde, et tendent même à se multiplier. "Si vous pensez que ça, c'est grave, rappelez-vous que ce que nous voyons aujourd'hui n'est que la première salve", commentait lundi 9 août Kristina Dahl, de l'organisation Union for Concerned Scientists. "Même à +1,5°C, les canicules, inondations et autres événements extrêmes vont augmenter "sans précédent" en termes d'ampleur, de fréquence, d'époque de l'année où elles frapperont et de zones touchées", prévenait le Giec. Retour sur les terribles événement en cours.

En Grèce, accalmie sur le front des incendies d'Eubée, inquiétude dans le Péloponnèse

Près de 900 pompiers grecs et étrangers semblaient mercredi 11 août "prendre lentement le contrôle" de l'incendie qui ravage depuis neuf jours l'île grecque d'Eubée et redoublaient d'efforts pour venir à bout d'un feu préoccupant dans la péninsule du Péloponnèse. "Hier nous avons vu le soleil pour la première fois depuis des jours", a assuré Yiannis Kontzias, le maire de la ville d'Istiaia, sur l'île d'Eubée, menacée par le brasier pendant des jours.

"Je pense que nous pouvons dire" que nous sommes "en train de prendre lentement le contrôle sur le front des incendies" d'Eubée, a-t-il déclaré à la télévision publique ERT.  En revanche, la situation dans une partie de la péninsule du Péloponnèse, qui abrite des forêts épaisses et de profonds ravins, suscitait l'inquiétude. Selon Christos Lambropoulos, gouverneur adjoint de la région d'Arcadie en partie embrasée, les secours concentrent leurs efforts pour éviter que le feu n'atteigne le mont Ménale, surmonté d'une épaisse forêt. Dans la région de Gortynie, une vingtaine de villages ont été évacués devant l'avancée des flammes. Dans l'ensemble de la région, près de 580 pompiers, dont 139 Français, bataillaient jour et nuit contre le feu, équipés de 181 véhicules. Devant l'ampleur de la catastrophe qui a débuté le 27 juillet, de nombreux pays, notamment européens, ont envoyé plus de 1.200 renforts, des véhicules et du matériel. L'Allemagne a ainsi déployé 220 pompiers en Grèce.

Trois personnes ont trouvé la mort dans ces violents incendies qui ont ravagé plus de 90.000 hectares depuis le 29 juillet, selon le Système européen d'information sur les feux de forêts (EFFIS), et entraîné la fuite de milliers d'habitants de plusieurs régions. En seulement huit jours, 586 feux ont été dénombrés en Grèce, attisés par la pire canicule en trois décennies dans un pays méditerranéen pourtant coutumier des fortes chaleurs estivales, selon le vice-ministre de la Protection civile Nikos Hardalias. Le bilan environnemental est catastrophique. 

Pic de chaleur en Italie, touchée elle aussi par les incendies

L'Italie est frappée cette semaine par un pic de chaleur accompagné d'incendies dans le sud du pays, notamment en Sicile et en Calabre, où un parc naturel classé de l'Unesco est menacé. La péninsule affronte actuellement sa semaine la plus chaude de l'été, avec des températures qui ont déjà atteint plus de 47 degrés en Sicile près de Syracuse.

Le service national de météorologie s'attend à ce que le record de la température la plus élevée jamais enregistrée en Italie (48,5 degrés en 1999 en Sicile) soit battu ce mercredi. La thermomètre devrait monter mercredi jusqu'à 49-50 degrés dans le sud-est de la Sicile, et 39-42 degrés en Calabre (la pointe de la Botte italienne), dans les Pouilles (le talon de la Botte), et en Campanie (région de Naples). En Calabre et en Sicile, les pompiers ont dû procéder à 300 interventions au cours des 12 dernières heures, et sept Canadair sont mobilisés depuis l'aube, ont annoncé les pompiers. Les Madonie, une zone montagneuse près de la capitale sicilienne Palerme, sont assiégées depuis plusieurs jours par les flammes, alimentées par le vent et la chaleur, détruisant cultures, habitations et bâtiments industriels.

Le gouverneur de Sicile Nello Musumeci a demandé à ce que l'état d'urgence national soit déclaré pour les Madonie. Le ministre de l'Agriculture Stefano Patuanelli est attendu sur place ce mercredi pour rencontrer les maires des communes le plus touchées. En Calabre, les flammes menacent le géoparc mondial Unesco de l'Aspromonte, un complexe de montagnes, de crêtes et de plateaux à près de 2.000 mètres alternant avec des vallées profondes s'élevant sur un fragment péninsulaire de la chaîne des Apennins, offrant un panorama spectaculaire sur le détroit de Messine, l'Etna et les îles Éoliennes. Le président de l'ONG environnementale WWF Italie a demandé mardi "l'intervention immédiate de moyens aériens supplémentaires". "Sinon il sera trop tard et nous perdrons pour toujours un patrimoine d'une valeur inestimable", a-t-il déploré.

Ravagée par la sécheresse, la Californie arrache ses précieux amandiers

De son côté, la Californie, touchée par une sécheresse dévastatrice et de nouvelles restrictions d'eau, arrache ses précieux amandiers...

Des feux également en Algérie

Au moins 42 personnes, dont 17 civils et 25 militaires, ont par ailleurs perdu la vie dans les incendies qui ravagent le nord de l'Algérie, notamment en Kabylie, ont indiqué les autorités, évoquant des feux "d'origine criminelle" sur fond de températures caniculaires. À noter qu'une vague de chaleur s'est par ailleurs abattue sur la Tunisie où des records de température ont été enregistrés mardi 10 août par l'Institut national de la météorologie.

Avec AFP.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide pratique « Slow Life : mode d’emploi pour ralentir »

Au sommaire : tout pour entreprendre un passage à une vie plus douce et apprendre à ralentir dans tous les domaines du quotidien.

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

#TousActeurs

 

A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.