Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Environnement

Incendies dans le Var : le réchauffement climatique en cause ?

Un pompier lors d'un incendie de forêt, près de Gonfaron, dans le département du Var, dans le sud de la France, le 17 août 2021.
© NICOLAS TUCAT/ AFP

Depuis lundi 16 août, un immense incendie fait rage dans l'arrière-pays de Saint-Tropez, sur la Côte d'Azur. En déplacement mardi 17 août, Emmanuel Macron a pointé du doigt le dérèglement climatique. 

Algérie, Grèce, Italie, Espagne, Maroc, Turquie : les incendies se multiplient aux quatre coins de la Méditerranée. Jusque-là épargnée, la France connait son plus important feu de l’été. Depuis lundi 16 août en fin après-midi, l’arrière-pays de Saint-Tropez, dans le massif des Maures (Var), est ravagé par les flammes. À date, deux morts sont à déplorer.

“Une atteinte irrémédiable” 

Alors que l'incendie n'a pas encore été maîtrisé, les dégâts sur l'environnement sont déjà colossaux. "La réserve naturelle de la plaine des Maures a été dévastée pour moitié", indique à l'AFP Concha Agero, directrice adjointe de l'Office français de la biodiversité.  

Sur RMC, mercredi 18 août, la secrétaire d’Etat à la biodiversité, Bérangère Abba, déclare : "C'est une atteinte irrémédiable à cette richesse en termes de biodiversité qui se trouvait dans ces espaces, avec notamment une espèce de tortue extrêmement rare et menacée, la tortue d'Herman.” Des tortues brûlées ont déjà été retrouvées. D'autres ont peut-être réussi à s'enfouir sous terre pour survivre, rapporte l'AFP.

Le réchauffement climatique à l’oeuvre ? 

Face à ces immenses feux, la question de la responsabilité est sur toutes les lèvres. En déplacement dans le Var, mardi 17 août, Emmanuel Macron a pointé du doigt le réchauffement climatique. "Ce qui est clair, c'est que le dérèglement climatique nous conduira à voir de tels événements", a-t-il affirmé.  

Un avis partagé par certains spécialistes. Interrogé au micro d'Europe 1, ce mercredi, le directeur adjoint défense de la forêt contre les incendies, Rémi Savazzi explique que “le changement climatique amène une plus grande fréquence d’événements exceptionnels”, et “allonge la durée des saisons à risques”.  

De son côté, Joëlle Zask, autrice de l’ouvrage Quand la forêt brûle : penser la nouvelle catastrophe écologique, souligne dans une interview à Franceinfo : “il faut prendre la mesure qu’on rentre dans un nouveau régime de feux”. Selon la spécialiste, plusieurs causes sont à l’origine de ces mégafeux, "semblables à ceux observés aux Etats-Unis ou au Canada". Au-delà du réchauffement climatique, qui apporte “des périodes de sécheresse”, "des politiques d’interdiction des feux, d’extinction des feux à la première étincelle” peuvent être également à l'origine de ce phénomène. 

“Il faut réapprendre à protéger la forêt, à l'entretenir, à la maintenir ouverte”, détaille-t-elle à Franceinfo, avant de conclure : "c'est en faisant de la prévention et en agissant pour le climat que nous réduirons les risques d'incendies dévastateurs."

Alors qu'une enquête est en cours pour déterminer l'origine du feu dans le Var, deux autres incendies ont été déclarés en France mercredi 18 août. L’un est en cours dans une région viticole et touristique du Sud-Est, près de Beaumes-de-Venise, dans le Vaucluse. 

Plus à l'Ouest, dans l'Aude, des incendies ont ravagé environ 90 hectares de végétation mardi.  

Avec AFP.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide pratique « Slow Life : mode d’emploi pour ralentir »

Au sommaire : tout pour entreprendre un passage à une vie plus douce et apprendre à ralentir dans tous les domaines du quotidien.

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

#TousActeurs