Abonnez-vous

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

ID DÉCRYPTE

Qu'est-ce qui pose problème avec le plastique... ?

La France est le pays qui produit le plus de déchets plastiques dans la région méditerranéenne.
©Kanittha Boon/Shutterstock

Entre la surproduction de déchets, les problèmes de recyclage et la pollution des espaces naturels, le plastique est néfaste, c'est un fait. Plus encore, son temps de décomposition très long, allant de 450 ans à des milliers d'années. Notamment les sacs et bouteilles en plastique qui peuvent mettre jusqu'à 1000 ans pour se dégrader dans la nature. Et l'impact du plastique sur l'environnement ne s'arrête pas là.

Pour se rendre compte de l'impact du plastique sur notre environnement, voici un panorama de différents chiffres clés portant sur le plastique :

La France "championne"

En 2019, le World Wildlife Fund (WWF) ou Fonds mondiale pour la nature, a publié le guide Stoppons le torrent de plastique ! , qui se base sur les données de l'Agence de la transition écologique (ADEME), l'INSEE ou encore la Commission européenne. Il en ressort que la France est le pays ayant produit le plus de déchets plastiques dans la région méditerranéenne ces dernières années avec 4,5 millions de plastiques générés en 2016. Ce qui correspond à environ 66,6 kg par personne. Chaque année, 80 000 tonnes de plastiques son rejetées dans la nature, soit 1,3 kg par habitant.

10 tonnes de plastique produites par seconde dans le monde

La production mondiale de plastique ne fait qu'augmenter depuis 1950. Elle est estimée à 9 milliards de tonnes entre 1950 et 2015. Un triste record a même été atteint ces dernières années avec 320 millions de tonnes par an soit 10 tonnes de plastique produites par seconde !

20 minutes d'utilisation

Sacs plastiques (interdits en France depuis 2016), couverts jetables en plastiques ou encore pailles en plastique, en moyenne, ces produits sont utilisés une vingtaine de minutes avant d'être jetés ou mis de côté.

9 % de plastique recyclé

Selon un rapport de l'United Nations Environment Programme (l'ONU environnement) concernant l'état des plastiques, "seulement 9 % des neuf milliards de tonnes de plastique que le monde a jamais produites ont été recyclées".

Plus de plastique que de poissons dans les océans en 2050

Selon différents rapports, entre 8 et 12 millions de tonnes de plastiques terminent leur vie dans les océans chaque année. Par ailleurs, outre les canicules marines qui poussent certaines espèces animales à quitter leur habitat, l'ONU estime que d'ici 2050, il y aura plus de plastique dans l'océan que de poissons.

En juillet, Thaoss, une boutique en ligne française qui regroupe des marques eco-friendly et feel good a lancé un "No Plastic Challenge" en suivant l'initiative de la Plastic Free Foundation et son événement Plastic Free July. Le but est simple, réduire sa consommation de plastique dans la vie quotidienne, et malgré son nom, le challenge continu après juillet. À cette occasion, une infographie réalisée par Alice Hasackda a été mise en ligne sur le site de la start-up. Elle reprend certains chiffres clés du plastique.

Infographie de la start-up Thaoss reprenant certains chiffres clés du plastique.
©Alice Hasackda/Thaoss

Alors, quelles alternatives au plastique ?

Pour agir à son échelle et réduire l'impact environnemental du plastique et sur notre santé (des microplastiques sont retrouvés dans certains aliments, boissons gazeuses, ou encore eau du robinet), de nombreuses alternatives existent.

-Les sacs

Pour remplacer les sacs plastiques, des sacs plastiques recyclés peuvent vous être proposés en magasin. Tout comme des sacs en papier ou papier kraft. Mais pour une démarche encore plus écologique, autant venir avec son sac réutilisable ou tote bag en tissu. Et comme pour les vêtements, en matières naturelles si possible.

-Les boissons

Pour remplacer les bouteilles en plastique, les gourdes avec des éco-matériaux en verre ou acier inoxydable sont à privilégier car elles sont recyclables. Et pour les pailles qui seront interdites à compter du 1 janvier 2021, l'inox, le verre ou encore la fibre végétale permettront de siroter toutes les boissons.

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre  guide pratique «  L’écologie dans nos assiettes  ». 

Au sommaire :  tout pour faire sa transition alimentaire en douceur et répondre aux enjeux d’une alimentation plus durable ! 

Pour en savoir plus  et commander votre guide,  c’est par ici. 

Merci ! #TousActeurs.