Question de la semaine

Sacs en plastique : êtes-vous parvenu à les bannir de votre vie ?

Les sacs plastiques pour les fruits et légumes sont interdits depuis 2017 en France.
© ARIMAG / Shutterstock

ID vous a posé la question suivante en début de semaine : "Sacs plastiques : les avez-vous complètement bannis de votre vie ?". Voici les résultats des votes et nos alternatives pour les remplacer.  

À date de publication, vous êtes une majorité (67 %) à avoir répondu "Oui, mon tote bag les a à jamais bannis de mon quotidien ! Et pour les fruits et légumes, il y a les sacs compostables". 31 % d'entre vous ont répondu "En partie, il m'arrive parfois d'oublier de prendre mes propres sacs pour faire mes courses...". Cependant, seulement 2 % d'entre vous ont voté "Non, rien à faire, dès que je fais des achats, je ressors avec des sacs en plastique". Et vous pouvez toujours voter et nous donner votre avis dans un commentaire en bas de l'article !

Sacs plastiques : les avez-vous complètement bannis de votre vie ?

Choix

Pourquoi les bannir ?

Ce n'est plus un secret : le plastique est un fléau pour l'environnement, et les sacs à usage unique n'échappent pas à la règle. En partie parce qu'il est très difficilement recyclable - seulement 21 % du plastique est recyclé en France et 9 % dans le monde selon WWF -, il se retrouve bien souvent dans la nature. Ainsi, 8 millions de tonnes de déchets plastiques finissent chaque année dans les océans. 

Les sacs plastiques mettent par ailleurs des centaines d'années (entre 100 et 400 ans) pour se désintégrer complètement. Pendant cette durée, ils peuvent contaminer les sols ou les océans, et se retrouvent également très souvent dans les estomacs des animaux, qui les confondent avec de la nourriture : 100 000 mammifères marins meurent chaque année parce qu'ils ont ingérer du plastique. En mars dernier, une baleine avait été retrouvée échouée aux Philippines avec 40 kg de plastique dans son estomac. 


Quelques chiffres sur les sacs plastiques...

  • 5 000 milliards de sacs en plastique sont consommés chaque année dans le monde selon l'ONU, soit près de 10 millions par minute.
  • En 2016, le ministère de la Transition écologique estimait que 5 milliards de sacs en plastique étaient distribués chaque année en France et un Français en consommait en moyenne 300 par an ;
  • 100 à 400 ans : c'est le nombre d'années que mettent les sacs plastiques à se dégrader ;
  • Certains experts estiment que d'ici 2050, les océans pourraient contenir plus de plastique que de poissons ;

Les sacs en plastique : interdits depuis 2016 en France

Les sacs en plastique, autrefois distribués gratuitement en caisse des supermarchés, sont désormais interdits depuis le 1er juillet 2016 en France, une interdiction entrée en vigueur dans le cadre de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte. Leur nombre avait par ailleurs considérablement baissé ces dernières années : ils étaient passés de 10 milliards à 700 millions entre 2002 et 2011. Les sacs payants et réutilisables ont donc progressivement remplacé les sacs en plastique à usage unique : selon France Info, environ un milliard de sacs réutilisables sont mis en circulation chaque année par les grandes surfaces. Si les cabas sont réutilisables au minimum une vingtaine de fois, les sacs en plastique épais le sont seulement une dizaine de fois. 

Concernant les sacs en plastique des fruits et légumes, ils ont définitivement été interdits le 1er janvier 2017, toujours dans le cadre de la loi relative à la transition énergétique, et ont été remplacés par des sacs compostables

Les sacs compostables et biodégradables : la solution ? 

Ces nouveaux genres de sacs ont progressivement remplacé les sacs en plastique des fruits et légumes, mais cette solution ne semble pas faire consensus au sein des associations de défense de l'environnement. Certaines d'entre elles pointent par exemple du doigt le fait que tous les consommateurs ne possèdent pas forcément de composteur à leur domicile (notamment ceux qui vivent en appartement), et que ces sacs, qui ne sont pas recyclables, finissent la plupart du temps à la poubelle. D'autres estiment également que leurs terminologies peuvent créer de la confusion chez les consommateurs : "Tous ces nouveaux termes (compostable, biodégradable, recyclable) vantés par l’industrie du plastique sont de fausses bonnes idées car ils apportent de la confusion dans les esprits et génèrent des erreurs de tri qui compromettent le recyclage", explique Surfrider France

Plus récemment, une étude britannique, publiée en avril 2019 dans la revue Environmental Science et Technologie, semait une nouvelle fois le doute sur les sacs compostables. Sur une durée de trois ans, les chercheurs et auteurs de l'étude ont comparé le processus de dégradation de trois types de sacs : les compostables, biodégradables et les sacs en plastique traditionnels. Durant ces trois années, les sacs ont été exposés dans trois milieux naturels : à l'air libre, dans le sol et dans l'eau de mer. Résultat : les chercheurs ont découvert que les sacs dit biodégradables qui avaient été enfouis dans le sol et dans la mer, pouvaient encore contenir et supporter des objets. Interviewée par le Guardian, la scientifique Imogen Napper, qui a dirigé l'étude, expliquait : "Après trois ans, j’ai été vraiment étonnée de voir que l’un des sacs pouvait encore contenir un tas de courses. Pour des sacs biodégradables, c’était surprenant. Vous supposez automatiquement que cela se dégradera plus rapidement que les sacs conventionnels. Mais, après trois ans, nos recherches montrent que ce n'est pas le cas". " Les matériaux oxo-biodégradables ou biodégradables n'offrent pas une détérioration suffisamment rapide pour être avantageux par rapport aux sacs classiques", poursuivait-elle. 

Quelques solutions pour remplacer les sacs en plastique... 

Vous êtes une majorité (67 %) à avoir définitivement banni les sacs en plastique de votre quotidien et les alternatives sont nombreuses pour les remplacer. 

Les sacs en tissus pour transporter les courses

Si les supermarchés mettent aujourd'hui en vente des sacs en plastique payant et donc réutilisables, il n'en reste pas moins qu'ils sont en plastique : leur production est donc polluante et s'ils se cassent, ils ne seront probablement pas recyclables. De nombreux magasins vendent cependant des sacs en tissus, qui seront plus résistants et moins polluants. La plupart d'entre vous ont d'ailleurs adopté cette alternative : 

Les sacs en tissus !" commentaire Facebook. 

Sacs en tissu et quelques sacs réutilisables de grandes surfaces (je les ai donc autant s’en servir)" commentaire Facebook 

Les sacs en papier

De plus en plus d'enseignes proposent désormais des sacs en papier pour transporter les fruits et légumes. Ils sont effectivement plus solide, et pourront donc être réutilisés plusieurs fois. S'ils sont en fin de vie, ils pourront également être recyclés, contrairement aux sacs en plastique. 

Les sacs à vrac réutilisables pour les fruits et légumes 

Ces petits sacs en tissu, pouvant transporter fruits, légumes mais également pâtes, riz, lentilles, etc, semblent être la solution la plus écologique pour remplacer les sacs en plastique. Vous êtes d'ailleurs nombreux à avoir opté pour cette solution : 

Tote bag, filet, sac à vrac." commentaire Facebook

Sacs en tissus pour le vrac ou pot en verre. Sinon j’ai quelques tote bag, et des cabas réutilisables" commentaire Facebook

A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.