Abonnez-vous

à toute l'info durable !

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Environnement

Longtemps en voie d'extinction, la population de rhinocéros noirs est en hausse

La population de rhinocéros noir est en hausse selon une étude récente.
©2630ben / Shuttersotck

Symbole universel de protection et de puissance, le rhinocéros semble malheureusement sur le déclin depuis plusieurs décennies maintenant, victime du braconnage. Bonne nouvelle néanmoins, la population de rhinocéros noirs est en hausse, selon une nouvelle étude.

La bonne nouvelle nous vient d’Afrique. Menée par lUnion internationale pour la conservation de la nature (UICN), une étude a montré que la population de rhinocéros noir est en augmentation sur le continent. Une progression qui s’explique en partie par un durcissement des lois des pays africains contre la chasse et le braconnage

Si les rhinocéros en Afrique ne sont en aucun cas sauvés de l’extinction, la lente et continue augmentation des populations de rhinocéros noirs illustre les énormes efforts faits par les pays.

Dans le détail, l’étude montre qu’entre 2012 et 2018, la population a vu son nombre augmenter de 2,5 % par an, passant de 4 845 à 5 630 mammifères. Selon les prévisions de l’UICN, les rhinocéros noirs devraient continuer d’augmenter de manière limitée lors des cinq prochaines années. Grethel Aguilar, directrice générale par intérim de l’UICN, a indiqué dans un communiqué que "si les rhinocéros en Afrique ne sont en aucun cas sauvés de l’extinction, la lente et continue augmentation des populations de rhinocéros noirs illustre les énormes efforts faits par les pays".

Parmi les trois sous-espèces de rhinocéros noirs existantes, une est "quasi-menacée" tandis que les deux autres sont déjà considérées comme étant en "danger critique". Bien que très largement répandu dans les savanes jusqu’à la moitié du 19ème siècle, la population de rhinocéros a considérablement diminué au fils des décennies, ayant pour principal malheur d’avoir au bout du museau, une ou deux cornes parfois plus prisées que de l’or.

En outre, l’UICN indique que la situation du rhinocéros blanc est encore plus préoccupante, puisque sa population a chuté de 15 % en cinq ans. Préférant les environnements plus ouverts, il est plus facilement repérable grâce à sa corne plus importante que celle du rhinocéros noir. Il est par conséquent, encore plus prisé. 

Vous avez apprécié cette information ? Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici ! 

Pour aller plus loin et agir à votre échelle, découvrez notre guide pratique « L’écologie dans nos assiettes ».

Au sommaire : Tout pour faire sa transition alimentaire en douceur et répondre aux enjeux d’une alimentation plus durable !

Pour en savoir plus et commander votre guide, c’est par ici.

Merci ! #TousActeurs.

A lire aussi
Poster un commentaire
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Déjà membre ? Je me connecte.
Je ne suis pas encore membre, Je crée mon compte.